leral.net | S'informer en temps réel

Barça-Real Madrid, un Clasico spectaculaire qui enflamme la presse espagnole

Condamné à ne pas perdre au Camp Nou, le Real Madrid est revenu de Catalogne avec un match nul incroyable (2-2). La Casa Blanca reste à huit points du Barça, mais le spectacle proposé parles deux équipes a émerveillé les médias ibériques.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Octobre 2012 à 08:33 | | 1 commentaire(s)|

Barça-Real Madrid, un Clasico spectaculaire qui enflamme la presse espagnole
Hier, les deux Clasicos français et espagnols ont certes accouché de deux matches nuls avec quatre buts à la clé (2-2), mais la presse ibérique a de quoi s’émerveiller sur le spectacle offert par les 22 acteurs du Camp Nou. Car si la seconde période d’OM-PSG a été d’un ennui profond, Merengues et Blaugrana n’évoluaient pas dans le même monde. En particulier le duo Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Auteurs d’un doublé, les deux meilleurs ennemis ont littéralement enflammé le match, surtout le Portugais qui a établi un record en marquant dans six Clasicos consécutifs (championnat, coupe, 7 buts). Une rencontre qui ne change rien à la distance qui sépare les deux équipes (8 points), mais qui est unanimement saluée par les médias espagnols. Notamment les journaux madrilènes qui, malgré le dernier but égalisateur de Messi, félicite la prestation des deux formations. « Match nul mémorable », « Hommage au football », s’enflamme As. Un avis partagé par Marca pour qui ce Clasico était « D’une autre planète », prouvant ainsi que « Messi et CR7 démontrent avec leur doublé qu’il sont les meilleurs du monde ». Même son de cloche pour El Pais qui qualifie ce match de « Meilleur Clasico ».

Un spectacle grandiose qu’a d’ailleurs reconnu José Mourinho. « Le résultat correspond à ce qui s’est passé sur le terrain. Ça a été un grand match qu’a pu apprécier le public. Ça, c’est la vérité. En plus, le résultat final n’est pas volé. Jusqu’à la dernière minute, personne ne savait qui allait l’emporter. » Un bel hommage du Special One qui s’est également distingué en ne criant pas encore une fois au scandale arbitral, même s’il a tout de même envoyé une petite pique à l’homme en noir. « L’arbitre a été bon. Le Real Madrid est un club de seigneurs donc nous ne parlerons pas des penalties oubliés. Peut-être que j’ai besoin de lunettes, j’ai 50 ans et peut-être que je ne vois plus ce que vous voyez. »

Côté barcelonais en revanche, si Sport évoque un « match nul de cracks », les médias catalans préfèrent surtout insister sur les huit points qui séparent toujours Merengues et Blaugrana. « Gros match +8 », ajoute d’ailleurs le quotidien, tandis que pour Mundo Deportivo, « A 8 (points). La Liga reste pareil, Madrid à huit points. » Quatre buts, Messi et Ronaldo comeilleurs buteurs de Liga, du spectacle, certes le championnat espagnol est loin d’avoir été relancé, mais hier il y avait deux Clasicos, mais pas les mêmes équipes.

Matthieu Margueritte



1.Posté par Jean le 13/10/2012 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un beau match ! c'est vrai. Même si Ronaldo commence sérieusement à taper sur les nerfs de pas mal de gens avec son attitude de Seigneur qui ne bouge pas sur le terrain, et ne fait qu'attendre les balles de ses coéquipiers. On en a aussi marre de ses attitudes de simulateur, à jouer les blessés graves lorsqu'il n'a même pas été touché. De l'autre côté, il y a un Messi qui bosse comme un fou.
On comprend que les slogans espagnols et catalans des Barcelonais dans les gradins du stade sont amplement justifiés. Mais je ne saurais les redire ici, car ils ne sont pas d'une grande politesse...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image