leral.net | S'informer en temps réel

Barthélémy Dias à ses adversaires : "Ils me critiquent mais ils me refusent le débat..."

Critiqué de toutes parts, qui pour son ''arrogance'' qui pour son ''incompétence'', Barthélemy Dias se veut pourtant serein à la veille des élections locales pour lesquelles il n'est pas tête de liste, comme en 2009. Et se défoule sur ses détracteurs : "Ce sont des gens qui ont été abusés avec des contrevérités...".


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Juin 2014 à 10:21 | | 7 commentaire(s)|

Barthélémy Dias à ses adversaires : "Ils me critiquent mais ils me refusent le débat..."
"Aujourd'hui, au niveau de la commune, les candidats à la mairie refusent de répondre à mon invite dans le cadre d'un face à face devant la population afin que j'explique ce que nous avons eu à faire en tant que conseil municipal sortant dans le cadre des neuf domaines de compétence transférées, d'une part, et que, d'autre part, eux puissent dire ce qu'ils comptent faire de plus que nous, comment ils comptent le faire et où est ce qu'ils comptent prendre l'argent pour le faire", dénonce le maire sortant de Mermoz Sacré-Cœur avant d'étaler un bilan. "Aujourd'hui, le terrain de basket est en réfection par les soins de la ville de Dakar qui n'est rien d'autre que la synthèse des 19 communes d'arrondissement. Son budget, elle le puise de ces 19 communes d'arrondissement. Toutes les taxes- publicité, foncier bâti, ordures ménagères, entre autres, sont payées à la ville de Dakar. Les Dakarois, dans une écrasante majorité, sont satisfaits du bilan de Khalifa Sall qui est visible sur l'ensemble des 19 communes d'arrondissement en termes de pavage, de feu tricolore, voirie, lait, uniforme et informatique à l'école, etc".






Hebergeur d'image