leral.net | S'informer en temps réel

Barthelemy Dias dénonce l’accaparement des terres: "Des agents de la Cicap et du ministère des Finances font du tong-tong foncier"

Le maire socialiste de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, a encore ouvert le feu sur les autorités étatiques, particulièrement les dirigeants de la Société Immobilière du Cap-Vert Sa (Sicap) et les fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances. Il révèle un «tong-tong» du foncier de sa commune.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Mai 2015 à 10:34 | | 3 commentaire(s)|

Barthelemy Dias dénonce l’accaparement des terres: "Des agents de la Cicap et du ministère des Finances font du tong-tong foncier"
L’accaparement des réserves foncières des collectivités locales préoccupe au plus haut niveau, le maire socialiste, Barthélémy Dias. Ce dernier est descendu dans la rue pour dénoncer ce qu’il appelle le «pillage ou tong-tong des terres» de la communauté.

Faisant face à la presse sur le rondpoint de la cité Keur Goorgui, sise au quartier Sacré-Cœur, le député maire socialiste a fait des révélations renversantes.

«Des agents de la Sicap et de hauts fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances, au sein de la commission de contrôle des opérations domaniales sont en train de négocier avec des hommes d’affaires sénégalais, d’origine libanaise, pour leur vendre les espaces réservés aux lieux de culte et aux aires de jeux des habitants de la commune. Même le rondpoint, je dis bien le rond-point sur lequel, nous tenons cette conférence de presse est en train d’être marchandé entre le Sicap et un pâtissier », a balancé Barthélémy Dias sur la place publique.

Pis, ajoute le maire, «ces agents véreux prévoient des terrains de jeux et des lieux de culte sur les plans d’aménagement. Mais, ils les vendent discrètement parcelle par parcelle, sans faire de bruit. Ce qui fait que les acquéreurs des appartements des cités, comme Keur Goorgui - que la Sicap vend d’ailleurs bizarrement à des millions sont contraints de vivre à l’étroit. Où est le social dans ces opérations ?».

Dans tous les cas, Barthélémy Dias qui est formel sur la question, met en garde les clients de la Sicap: « les boulimiques qui, par des manœuvres nébuleuses achètent les terrains de notre commune, n’auront aucune autorisation de construire ».

Un combat qui risque de rendre d’autres formes plus radicales dans les prochaines semaines. Parce que, le maire de Mermoz, Barthélémy Dias, prévient les acquéreurs que les constructions entamées sans l’autorisation de la marie seront toutes détruites.

Gland Place






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image