leral.net | S'informer en temps réel

Barthélémy Dias persiste et signe

Maire sortant de Sicap-Mermoz-Sacré-cœur, Barthélémy Dias entend réaliser le projet de construction d’une salle polyvalente sur le site situé en face de la «Boulangerie jaune». En dépit de l’hostilité des populations riveraines.


Rédigé par leral.net le Samedi 31 Mai 2014 à 16:00 | | 6 commentaire(s)|

Le maire de Barthélémy Dias n’entend pas reculer face à une partie de la population de Sacré-cœur 3 qui s’oppose farouchement à la construction d’une salle polyvalente à l'endroit situé près de la ‘’Boulangerie jaune’’. ‘’Depuis 2006, à chaque fois qu’on présente un projet, c’est le même groupe qui dit : non ! Il est hors de question de céder cette fois-ci au chantage’’, a prévenu le maire de Sicap-MermozSacré-cœur, hier à la cérémonie de présentation dudit projet.

Selon Barthélémy Dias, ce terrain de 12 000 m2 cédé à la commune par la Sicap depuis 2006, ‘’n’est pas vendu’’, comme le soutiennent ses détracteurs, mais ‘’loué’’ à la société «37Cinq» dans le cadre d’un partenariat ‘’sur décision du conseil municipal’’. Ce contrat, précise-t-il, est de 5 ans renouvelable. Ayant constaté que ‘’ce site est devenu une porcherie’’ car ‘’occupé par des brocanteurs qui ne paient aucune taxe à la mairie’’, le maire dit avoir décidé de le mettre en valeur. ‘’Alors un groupe de personnes s’est levé pour s’opposer à ce projet. Nous savons que ces manifestations sont organisées par des candidats à la mairie’’, dénonce le député socialiste.

Il pointe du doigt Ndèye Binta Gassama, conseillère spéciale du président de la République, et l’administrateur du site Seneweb, tous candidats à la mairie de Sicap-Mermoz-Sacré-cœur.

Dias justifie ce projet par la nécessité ‘’d’élargir l’assiette fiscale de la commune’’. ‘’Nous avons un budget de 250 millions. Avec ce projet, nous pourrons avoir un à deux millions par mois’’, indique le maire.

Moustapha Diop, directeur de “37Cinq”, annonce que cette initiative concrétisée va générer 80 à 100 emplois. D’un coût de ‘’2,5 milliards Cfa’’, il comprendra une aire de jeux pour enfant, un terrain multifonctionnel (football, handball, basket), un supermarché, une salle de conférence, une autre de de cinéma, etc. ’’Il n’y aura pas de construction, tout sera démontable’’, précise Moustapha Diop qui prévoit de démarrer graduellement les activités le mois prochain. ‘’Nous invitons les jeunes à avoir un esprit républicain’’, tempère le maire.

EnQuête
Barthélémy Dias persiste et signe






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image