leral.net | S'informer en temps réel

Barthélémy Dias sur l'affaire Ndiaga Diouf: « S’il n’y pas procès, je considère que toute ma carrière politique est entachée ».

Après quelques heures du renvoi de son procès dans l’affaire Ndiaga Diouf à une date ultérieure, le maire de Sacré Cœur Mermoz, Barthélémy Dias a manifesté sa volonté ferme de se faire juger pour que tous les sénégalais puissent être élucidés de cette affaire. Convaincu de son innocence, le Dias fils met en garde contre tout complot politique à sa personne.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Octobre 2016 à 20:32 | | 0 commentaire(s)|

Après avoir remercié l’opposition regroupée dans Mànkoo Wattu Senegal à travers le coordonnateur El Hadji Malick Gakou, ses collègues députés et ses camarades de parti à l’image de Khalifa Sall ayant fait le déplacement aujourd’hui au tribunal, le maire Barthélémy Dias a, dans une conférence de presse tenu cet après-midi, interpellé le président Moustapha, à qui il dit entretenir d’excellent rapports, sur la correspondance qu’il lui a envoyée, il y a deux ans. Cette même correspondance a été aussi adressée par 149 autres députés leur demandant de lever son immunité parlementaire.

« Je peine à comprendre pourquoi mon immunité n’est jusque-là pas levée. J’insiste là-dessous, parce que je ne voudrais pas qu’on me pousse à faire ce que je n’ai pas envie de faire, c’est-à-dire démissionner de mon mandat de député pour face à la justice », déclare Dias fils avant d’ajouter « S’il n’y pas procès, je considère que toute ma carrière politique est entachée ».

Selon Barthélémy Dias, par respect à la mémoire du défunt Ndiaga Diouf, à sa famille et au peuple sénégalais, ce procès doit avoir lieu. Ainsi, le maire souhaiterait que son immunité parlementaire soit levée pour permettre au peuple sénégalais de comprendre, ce qui s’est passé réellement dans cette affaire.

Rappelant toute sa surprise de n’être pas jugé aujourd’hui, le maire Barthélémy Dias dénonce qu’il y a bien un refus manifeste des autorités compétentes de ne pas le juger, car rappelle-t-il « pourtant j’ai été jugé dans ce même tribunal, il y a quelques semaines, par rapport à l’affaire des panneaux publicitaires, donc je ne comprends pas pourquoi on refuse de me juger ».

Concernant la déclaration de demain du secrétaire général du Ps, Ousmane Tanor Dieng, le maire de Sacré-Cœur Mermoz dit attendre de ce dernier qu’il se prononce sur les préoccupations majeurs des sénégalais notamment sur l’éducation, la santé, les questions pétrolières et gazières, mais aussi sur l’unité et la cohésion du Parti.

Landing DIEDHIOU, Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image