leral.net | S'informer en temps réel

Barton explique le choix OM et justifie sa réputation

Joey Barton est un drôle d'oiseau. Et c'est l'OM qui va devoir apprendre à gérer un joueur à la fois sulfureux et attachant.


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Septembre 2012 à 09:37 | | 0 commentaire(s)|

Barton explique le choix OM et justifie sa réputation
Joey Barton et l’Olympique de Marseille, c’est donc fait. Le milieu de terrain anglais a paraphé son contrat hier soir et est officiellement un joueur de l’OM. Évidemment, il est d’ores et déjà l’attraction de son club, principalement à cause de sa réputation de bad boy. Après avoir signé son contrat, il a accepté de recevoir quelques journalistes pour offrir sa première interview en tant que joueur de l’OM. L’occasion pour lui d’évoquer le premier souvenir qu’il a du club phocéen.

« Je me souviens de ce match de Ligue des champions avec le but de Valbuena (à Liverpool, 1-0, 11 décembre 2007). Ils avaient mis une belle ambiance. J’étais en ville vers une heure de l’après-midi et ils chantaient déjà. Pourtant, le coup d’envoi était à 20 h 45 ! Je me disais qu’ils n’auraient plus de voix en arrivant au stade. Mais ils ont chanté toute la soirée. En Angleterre, pour l’atmosphère et les fans, Newcastle s’en approche », a-t-il confié à L’Équipe. Est-ce ce souvenir qui l’a poussé à privilégier un transfert à l’OM ? Barton était en tout cas courtisé sur le marché des transferts.

« Oui, j’ai parlé à Fenerbahçe et avec le Valence CF. Mais je n’ai pas trop hésité quand Marseille est arrivé, c’était un bon challenge pour moi. Je connais la situation. Ils ont fini dixièmes, tout le monde est déçu, ils ont vendu des joueurs pour équilibrer les comptes. On est l’outsider, mais ça me va », a-t-il expliqué. Toujours est-il qu’il ne pourra pas aider l’OM à créer la surprise en Ligue 1 pendant plusieurs semaines, en raison de la suspension.

« Moi, avec mes douze matches de suspension… Tout le monde disait : “Laissez-le partir, c’est un bon joueur mais il est fou.” Les gens me sous-estiment. J’ai été en prison, quand je suis sorti, les gens ne disaient pas que j’étais un mauvais joueur, mais que j’étais fou. C’est difficile pour moi. O.K., c’est vrai, j’ai fait des choses stupides. Mais j’ai trente ans et j’ai peut-être été impliqué dans cinq ou six incidents. Soit j’étais saoul, soit ç’a a duré une minute ou deux », a-t-il affirmé. Pas sûr que cela rassure totalement ceux qui ne voient en lui qu’un homme capable de péter les plombs à n’importe quel moment !






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image