leral.net | S'informer en temps réel

Bataille de la mairie de Dakar en plein référendum : Locales "anticipées" entre Youssou Ndour et Diouf Sarr

La déclaration du leader de "Fekke ma ci boole", samedi dernier, se targuant d'être le patron de Dakar, n'a guère plu au maire de Yoff qui l'a bien fait comprendre. En effet, Abdoulaye Diouf Sarr a jugé la sortie du ministre conseiller du président de la République inopportune. Ce qui a poussé Le Quotidien du jour à faire une lecture de ces Locales "anticipées" entre les deux hommes qui visent le fauteuil de maire.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Mars 2016 à 09:19 | | 15 commentaire(s)|

Si l'on s'en tient à sa déclaration faite, samedi dernier, à la Place du Souvenir, Youssou Ndour se voit déjà à la place de Khalifa Sall qui aura fait deux mandats à la tête de la mairie de Dakar. "Dakar, c'est moi le patron maintenant. Je compte plus d'employés que ceux-là qui se disputent Dakar. Chaque jour, je croise certains de mes employés que je ne connais même pas. Je ne suis pas l'égal de ces apprentis hommes politiques qui ne mangent pas à leur faim et ne voyagent pas en classe affaires. J'ai plus de réseau à l'étranger et plus de notoriété qu'eux", s'était vanté le ministre conseiller qui était en campagne pour un "Oui" massif au référendum. Le journal de rappeler qu'à un moment donné, lors des dernières Locales,Youssou Ndour avait été annoncé à la mairie de Fass-Gueule Tapée, puisque Seydou Guèye n'avait d'yeux que pour "sa" Médina. C'était donc l'escabeau qui permettait d'atteindre la Ville de Dakar. Tout cela pour dire, d'après nos confrères, que cette sortie du chanteur, bien que logées dans "les propos de campagne", a quelque chose de sincère en lui.

Mais, indique le journal, il n'avait pas vu venir la réplique inattendue d'un Abdoulaye Diouf Sarr qui n'a jamais caché ses ambitions pour le fauteuil de Khalifa Sall. "Ce n'est pas opportun. Ce n'est pas un débat de Dakar, mais celui du Sénégal, de nos institutions, de notre démocratie et de la citoyenneté. Le moment venu, nous allons voir comment Dakar se détermine", a dit le maire de Yoff. Et nos confrères de d'avancer que son atout de seul rescapé de l'Apr au scrutin du 29 juin 2014 lui a conféré l'étoffe d'un candidat à la taille de la Ville de Dakar devant l'ancien Premier ministre Aminata Touré (Grand Yoff), Mbaye Ndiaye (Parcelles Assainies), Seydou Guèye (Médina) que Youssou Ndour a soutenu face à Bamba Fall, etc. C'est d'ailleurs, rappelle Le Quotidien, ses résultats qui ont imposé sa promotion dans le gouvernement. Voilà donc pourquoi Diouf Sarr refuse d'accorder son violon avec le musicien. C'est un autre "Oui" ou "Non", présume-t-on, entre les deux avant l'heure.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image