leral.net | S'informer en temps réel

Belgique : Le joueur d’Anderlecht, Cheikhou Kouyaté fier de défendre les couleurs du Sénégal

Braine-l’Alleud, commune à une vingtaine de kilomètres de Bruxelles a abrité un tournoi regroupant les meilleures équipes belges de Beach soccer dans le cadre de la 3eme édition du Music-Beach Soccer (Mbc). Le parrain de ce grand événement n’est personne d’autres que l’international sénégalais Cheikhou Kouyaté, sociétaire d’Anderlecht. Interrogé, il s’est dit fier d’avoir parrainé ce tournoi qui a regroupé 13 des 16 équipes de l’élite. Par ailleurs, il a profité de cet entretien pour exprimer toute sa fierté de porter les couleurs de son pays, le Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Juillet 2012 à 09:23 | | 0 commentaire(s)|

Belgique : Le joueur d’Anderlecht, Cheikhou Kouyaté fier de défendre les couleurs du Sénégal
Vous venez d’assister au tournoi de Beach Soccer qui vous a été parrainé, quelles sont vos impressions à la fin de cet événement ?

Cela m’honore beaucoup parce que c’est un sport que j’avais envie de découvrir depuis très longtemps. C’est la raison pour laquelle, çà m’a fait plaisir de venir présider et participer à cette fête du sport et du football.

Parlez-nous de votre saison dernière avec Anderlecht ?

Je suis content de ma saison parce que c’est ma meilleure saison depuis que je suis en Belgique. J’ai beaucoup travaillé pour çà. J’ai beaucoup donné et voilà. Il y a aussi que ma famille était derrière, y compris mes amis aussi qui m’ont beaucoup soutenu. Cela m’a permis de montrer ma valeur, de donner à fond jusqu’à ce que je sois parmi les joueurs nominés pour l’attribution du soulier d’ébène. Dommage que je ne l’ai pas reçu. Mais, tout d’abord le fait d’avoir été élu parmi les meilleurs joueurs africains de Belgique, c’est quelques chose de grandiose. C’est un plaisir, c’est comme si je l’avais gagné. Maintenant, le plus dur sera la saison prochaine parce que je dois prouver que mes performances de l’année passée ne sont un hasard. Raison pour laquelle, je dois redoubler d’efforts.

Vous avez beaucoup travaillé avec votre club jusqu’à parvenir à intégrer l’équipe nationale du Sénégal, expliquez-nous ce qui vous a permis de relever un tel défi ?

Tout d’abord, c’est une grande fierté, parce que porter les couleurs de l’équipe nationale du Sénégal c’est une grande fierté, porter les couleurs de l’équipe nationale du Sénégal, ce n’est pas donner à tout le monde. J’ai senti quelques chose de très fort surtout le jour qu’on a gagné contre le Libéria. Lorsque je suis allé dans mon quartier de Khar Yalla, c’était vraiment super comme si c’est moi seul qui avait gagné. J’étais heureux et très content. Pour moi, l’équipe nationale du Sénégal c’est une motivation de plus, c’est quelque chose de grandiose. Je suis vraiment motivé pour servir mon pays.

Vous partez aux Jeux olympiques à Londres, comment préparez vous ce rendez avec votre équipe nationale ?

Les JO, on les prépare depuis quelques temps même si on n’est pas encore rentré en regroupement, on se prépare parce que je sais que ce ne sera pas facile. On est dans un groupe relevé et on va aller à Londres, avec détermination, parce qu’on n’a pas peur des autres équipes. On va jouer notre jeu parce que le football est un sport collectif. Même si on sait que contre la Grande Bretagne, çà ne sera pas un match facile, on va montrer que le Sénégal a sa place dans cette compétition.

Dernier mot

Je tiens à remercier les organisateurs qui m’ont fait l’honneur de parrainer cet important tournoi de Beach soccer, je veux nommer les dirigeants de Friendly Foot Augustin Izedi, Mahamat Haroun et les autres. Je tiens, par ailleurs, à remercier ma famille qui m’a beaucoup soutenu, mes amis mais aussi mon club d’Anderlecht.




SOURCE:diasporamagazine.info
Mouhamadou Moustapha Thiam








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image