leral.net | S'informer en temps réel

Ben Laden, Etats-Unis, Elton, Tigo, Sonatel,… : Ces lutteurs que le Cng va débaptiser

Les entretiens croisés que nous avons eus avec les lutteurs, Etats-Unis et Ben Laden (voir Le Quotidien du week-end dernier) ont indisposé le président du Cng de lutte ; les surnoms des deux lutteurs rappelant le contexte de guerre contre le terrorisme entre le plus puissant pays du monde et le chef d’Al Qaïda. Du coup le Cng, selon son chargé de com’, a décidé de retirer de l’arène tous les surnoms de ce genre. Thierno Kâ est allé plus loin en révélant aussi que les appellations à connotation publicitaire, comme Sentel, Elton, Alizé, subiront le même sort. Ne soyez pas surpris de voir les lutteurs Etats-Unis de l’écurie Soumbé­dio­une, et Ben Laden de l’école Nda­ka­rou, changer de surnom d’ici le démarrage de l’Aréna Tour saison 2. Compétition pour laquelle les deux lutteurs doivent se croiser pour le compte de la première phase éliminatoire, prévue les 10 et 17 décembre prochains au stadium Iba Mar Diop et organisée par la Rdv (Radio Dunya vision production).


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Novembre 2011 à 13:59 | | 0 commentaire(s)|

Ben Laden, Etats-Unis, Elton, Tigo, Sonatel,… : Ces lutteurs que le Cng va débaptiser
Le président du Cng, le docteur Alioune Sarr, qui nous a joint par téléphone samedi matin suite aux entretiens croisés entre les deux lutteurs et parus dans notre édition du même jour, nous a appris que ces surnoms entretiennent de la tension parce que replongeant dans le contexte de guerre contre le terrorisme que les Etats-Unis menait contre le chef d’Al Qaïda, Ben Laden, aujourd’hui décédé. Avant de révéler que «ces surnoms allaient être retirés de l’arène».

Joint hier, le chargé de la communication du Cng, Thierno Kâ a confirmé les propos du Dr Sarr. Avant de s’en expliquer : «En tout cas, c’est ce que nous voulons. Ces surnoms n’ont pas leur place dans l’arène pour les raisons que vous savez. Pour rappel, il y avait un lutteur qui s’appelait Ino (surnom d’un ancien caïd). Lorsqu’il y a eu tout ce problème autour de la bande à Ino, on lui a demandé de changer de nom. Donc ces surnoms comme Etats-Unis, Ben Laden, Saddam Hussein et autres, vont tous disparaître de l’arène», promet Thierno Kâ, qui juge que cela va éviter d’écorner l’image de la lutte.
Ainsi le Cng compte incessamment adresser une correspondance aux écuries concernées pour leur demander de changer les appellations de certains de leurs pensionnaires. «Nous demanderons aux managers des lutteurs concernés de trouver un autre pseudo. On va envoyer des lettres circulaires dans ce sens à toutes les écuries où il y aurait des surnoms de cette nature», soutient notre interlocuteur.

Quid des autres surnoms à connotation publicitaire, comme Tigo, Alizé, Elton ? «On va procéder de la même démarche. Je suis allé participer à une émission de radio samedi dernier et nous avons dit que pour ces lutteurs, nous ne savons pas les soubassements de leur surnom ; et que sur le plan commercial, ce sont des gens qui vont répéter les noms des structures un peu partout. On va leur demander donc de changer de surnom», estime Thierno Kâ.
C’est ainsi qu’il faut s’attendre à voir des lutteurs comme Sentel, Alizé ou Elton changer de pseudo, à défaut de justifier d’un avantage pécuniaire qu’ils tirent de telles appellations. «Maintenant s’il y a d’autres considérations d’ordre pécuniaire, il appartiendra aux lutteurs de nous en donner les tenants et les aboutissants», tient à préciser Thierno Kâ.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image