leral.net | S'informer en temps réel

Benno Bokk Yaakaar: Idrissa Seck s'insurge contre Macky, Niasse, Tanor et Bathily

Rédigé le Jeudi 4 Avril 2013 à 23:10 | | 22 commentaire(s)


Benno Bokk Yaakaar: Idrissa Seck s'insurge contre Macky, Niasse, Tanor  et Bathily
Idrissa Seck n'est pas content de la démarche de Macky Sall, Moustapha Niasse, Ousmane Tanor et Abdoulaye Bathily au sein de Benno Bokk Yaakaar. A en croire le maire de Thiès, ces quatres leaders se réunissent au Palais sans en informer les autres membres de la coalition. "La bande des quatre Macky Sall, Moustapha Niasse, Ousmane Tanor et Abdoulaye Bathily se réunissent en groupe parfois à l’exclusion des autres membres de la coalition. Je ne souhaite pas que cela se répète", a dit-il ce jeudi à Thiès. Interpellé sur le limogeage du porte-parole de Rewmi de la Sones, Idrissa Seck dira : "Je n’ai pas de commentaire à faire, sauf de dire que le Dr Abdourahmane Diouf continuera à servir son pays sur d’autres stations avec l’immense talent et le dévouement que je lui connais". Le leader de Rewmi a précisé que la prérogative de nomination aux emplois civils et militaires est dévolue constitutionnellement au président de la République qui s’en sert s’en avoir à recourir à une quelconque autorité.



1.Posté par gaty le 05/04/2013 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La coalition BBY ne compte pas seulement 4membres;pourquoi se réunissent-ils donc à l'insu des autres.Macky est un grand nullard tenaillé par ces vieux amnésiques qui ont bousillés le sénégal.Ils n'ont qu'à prendre leur retraite.

2.Posté par elzo le 05/04/2013 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le plus grand complot de l'histoire du senegal


http://www.youtube.com/watch?v=Xg86O0PZntE

3.Posté par AMT le 05/04/2013 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy oposion bi moy sa plase guennal 2017 GNU DIOXLA REWMI

4.Posté par gueleme le 05/04/2013 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la prérogative aussi de se concerter avec qui on veut lui est aussi dévolue !!! idy a choisi le dénigrement et la surenchére donc il s'écarte et s'isole !!! et apres il se plaint que niasse bathily et tanor se concertent!!!!!!!! idy doit savoir que c'est macky sall le président elu et savoir raison garder !!!!!wasalam !!!!!!!

5.Posté par kathior ka le 05/04/2013 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.
kathior, 24 novembre 2012 00:18 de nettali
DÉCLARATION SAES
La section SAES-UGB s’est réunie en AG ce jeudi 11 octobre 2012 en vue d’évaluer la situation qui prévaut en interne au sein de notre institution universitaire.
Devant le constat :
d’une situation générale de mal gouvernance,
de non fonctionnement des structures et directions démultipliées,
de non respect des textes universitaires,
de mauvaise gestion des deniers publics alloués à l’UGB,
de la dégradation des conditions de travail,
de recrutements massifs et clientélistes de personnels non prévus dans le budget en cours,
de retard dans le paiement des salaires et de retenues sur salaires non versées.
L’Assemblée Générale de Saint-Louis condamne avec la dernière énergie le mode actuel de gestion du Recteur Mary Teuw Niane....
...
L’Assemblée générale, note avec indignation, désolation et amertume que le Recteur de l’UGB n’a respecté aucun des engagements qu’il avait pris lors de ses dernières rencontres avec le bureau de la section SAES.
Ainsi, l’AG exige :
le respect des textes en vigueur sur le recrutement de personnels enseignants non titulaires,
le paiement sans délai de toutes les sommes dues :
Heures Complémentaires du second semestre,
perdiem de voyage d’études aux ayant droits restants,….
le versement effectif des prélèvements opérés sur les salaires des enseignants au profit de certaines institutions financières,
le paiement effectif des sommes dues aux institutions sanitaires,
L’AG regrette la lecture partielle ou contextuelle que le Recteur fait des textes qui nous régissent. Elle insiste sur l’urgence de la situation désastreuse dans laquelle se trouve l’UGB et interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’auditer les fonds alloués.
Nous restons mobilisés pour la sauvegarde et la défense de notre institution.
Vive l’Université sénégalaise, vive le SAES.
Fait à Saint-Louis le 12 octobre 2012.
L’Assemblée Générale
 
SYNTUS (Syndicat des travailleurs de l’UGB de Saint louis).
Saint Louis, 22/06/2012.
[APPEL A LA COMMUNAUTÉ CONTRE LES DÉRIVES D’UNE GESTION SOLITAIRE.
Depuis quelques années la gestion solitaire, le subjectivisme, le népotisme et les règlements de compte sont monnaie courante a l’UGB. Dans la vie des établissements ( UFR LSH, CCOS…) comme dans la gestion des ressources humaines (recrutement, traitement salarial, nominations) les exemples ne se comptent plus. Retraits de prérogatives, mises en quarantaine et tentatives d’humiliation sont le lot de ceux et celles qui qui refusent de marcher au pas et qui ont osé faire face.
LE SYNTUS FERA FACE COMME PAR LE PASSE.
Nous avons toujours préfère le dialogue social constructif a la confrontation. C’est pourquoi depuis la tentative avortée de licenciement don’t certains de nos camarades ont été victimes en 2010 et toutes les tentatives vaines de déstabiliser notre syndicat, nous avons voulu rester sereins et positifs.
Seulement la récidive dans l’irrespect et le manque de considération à l’ endroit des travailleurs y compris certains de ces collaborateurs attitres, du Recteur, mettent gravement en péril la gestion démocratique et la justice sociale.
C’est pourquoi sentinelle au service exclusif de l’institution, le SYNTUS est résolu a faire face pour réinstaller la confiance et la joie de travailler ensemble toutes composantes confondues au développement concerté de l’UGB.
VIVE LES SYNTUS, VIVE L’UGB.
L’Assemblée générale
_
leral.net 9 oct. 2012
de Citoyen
Sauvons nos universités publiques du naufrage.
Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management ([b]mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.[/b]) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire ([b]avantages indus, intimidations, etc.[/b]), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passent ?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques !) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.

Face à la démission de l’État, nos universités croulent sous le poids de dettes dues aux créanciers (banques, hôpitaux, Sonatel, Senelec, SDE, fournisseurs divers) et chaque corporation s’évertue à demander toujours plus pour « améliorer ses conditions d’existence » et parfois au détriment des intérêts de la communauté. Ainsi donc, la crise est donc une conséquence logique de l’inaction de l’État.
En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.
A l’État de faire l’état de la gestion de ceux qu’il a nommé, punir ceux qui se sont montrés indélicats et récompenser les autres, ensuite il serait facile de demander aux syndicalistes de faire preuve de mesure et enfin sévir dans le respect de la loi si de besoin. Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti.

L’État ne peut continuer à protéger et promouvoir ceux qui mettent à genoux nos institutions d’enseignement supérieur et jeter en pâture les syndicats. Je pense que les responsabilités sont partagées.
Des assises de l’Éducation avec ceux qui bloquent le système pour des raisons personnelles ou émotives ne serviraient à rien, je proposent des assises des anciens (Recteurs, Professeurs ou hauts cadres à la retraites) du système pour faire des propositions objectives. Il est souvent difficile d’être juge et parti.
Il n’est jamais trop trad pour bien faire un devoir citoyen.

6.Posté par kathior ka le 05/04/2013 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les seuls objectifs visés par la CNAES sont :

- la suppression de la bourse aux étudiants ;

- le relèvement des taux d’inscription ;

- la privatisation, à des fins inavoués, de l’enseignement supérieur public ;

- le retard dans l'applications des solutions déjà identifiées aux problèmes urgents ;

- le refus de respecter les accords signés avec les partenaires sociaux.

Ce sont des décisions politiques que nos politiciens ne veulent pas assumer seuls, alors on crée une CNAES. Vous savez, ils ne sont pas démocrates dans la gestion de la chose publique, mais pour des décisions qu’ils pensent impopulaires, ils cherchent des hommes de mains.

Il faut ensuite donner à ces "amis" des postes (casser UCAD en 5 donc 5 recteurs, 5 présidents de Conseil d'Administration, etc. envoyer les bacheliers chez nos amis du privé ...). Chacun à son compte sur le dos du Sénégal.

En France, on regroupe toutes les universités d'une ville, c'est la tendance mondiale ; les petites universités n'ont aucune chance d’apparaître dans les classements mondiaux ! Au Sénégal, l'union ne fait pas la force.


Mais qui vit verra …, le peuple sénégalais est mature.

7.Posté par Abasse Wade le 05/04/2013 02:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment de tout cœur avec PRESIDENT IDI

8.Posté par tamega le 05/04/2013 02:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils sont entrain de complote contre toi et le parti rewmi mais DIEU est la et contuniera de veille sur toi compagnon.dans 8 mois sa sera une guerre total entre ses 4 leadeurs.nous sommes de tout coeur avec toi president idrissa seck.

9.Posté par schwarzeraal le 05/04/2013 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy n´a pas le courage de sortir de la coalition car ses camarades de parti au gouvernement ne le suivreront pas.idy se comporte comme un gamin car tout bon parti digne claque la porte quand il se sent trahi ou isolé.mais nous sommes au senegal ou aller á part faire la politique et profiter des privileges..s´il ale droit de raller comme il veut contre ses alliés et eux aussi ont le droit de se reunir sans lui.seuls les imbeciles sont pour idy qui ne sera jamais president de la republique du senegal.

10.Posté par Représentativité le 05/04/2013 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est juste une question de représentativité. Il s'agit des leaders de coalitions ayant fait plus de 10%: Macky 2012, Benno Ak Tanor et BSS avec Bathily et Niasse. Idy fait 95% de son score à Thies. Le rewmi est un parti communal thiessois.

11.Posté par sentinel le 05/04/2013 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.youtube.com/watch?v=K3YMCsonNBo

A VOIR ABSOLUMENT

12.Posté par Jen le 05/04/2013 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour nous qui connaissons ce secteur, beaucoup d'entre nous savait que ses critiques sur l'exploitation de l'eau seraient dommageable à son encontre. Lors de la journée des Cadres de l'eauau Méridien, il y avait aussi ce parfum de critique sur la politique de l'eau au Sénégal. Le DG de la SDE va s'en réjouir parce que c'est une boîte qui oeuvre beaucoup pour la qualité de l'eau et principalement sur sa défferisation.

13.Posté par point le 05/04/2013 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce grand bandit est aux abois, il sait qu'il ne sera jamais president de ce pays. Et Ce n'est pas la traitrise qui l'aidera!!!

14.Posté par bb le 05/04/2013 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila un vrai idiot mais pour qui se prend idy.pense t il k les sengalais sont aussi cons k lui?
il doit pouvoir au moins savoir raison garder et assumer son comportement en vers le gouvernement.il a choisit de vilipander macky sall et ses alliees qui se cassent la tete nuit et jour pour resoudre les problemes du pays.et lui passe tout son temps a mentir au senegalais a des fins politique ou meme pour recuperer les electeurs deu pds. alors qu'il cesse de nous emmerder avec son inconscence.niasse tanor et bathily sont des alies loyales diferrent de lui.
et qui pensent qu'ausenegalais.mais pas seulement a eux.
idrissa a un souci d'exister c pour quoi il cherche a mener la vie dur au gouvernement.s'il n'a pas pu etre nomme 4eme president c a cause de ses mensonges calculees au senegalais.et maintenant ilcommence encore a mentir pour recuperer le pds en defendant son pere wade.

15.Posté par ndiol le 05/04/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idrissa Seck est un homme intelligent, instruit, correct, poli, discret et honnête. Evidemment c’est tout le contraire de Macky Sall, qui s’agitait, promettait et mentait. Il a choisi sa ligne de conduite : APPROUVER LE CONVENABLE ET CONDAMNER LE BLAMABLE.

16.Posté par ndiol le 05/04/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un an aura seulement aura suffit aux Sénégalais pour ouvrir les yeux et se rendre compte que Macky Sall et sa bande ne sont pas à la hauteur des attentes. La tache est ardue et le temps nous est compté.
La désillusion née de la première alternance rajoutée aux urgences de l’heure fruit du nouveau contexte économique mondial font que le peuple en a marre d’attendre. Pendant ce temps la des biens supposés mal acquis ne donne rien, les libertés sont bafouées (arrêt de la CEDEAO), la vie demeure toujours chère, le chômage avance à grande vitesse et les délestages refont surface. Alors qu’elle alternative pour redresser le Sénégal ? Idy grâce à son expérience politique et sa nouvelle posture a une chance à saisir s’il veut devenir 5eme président de la république. La cohabitation n’est plus possible et chacun doit prendre ses responsabilités.

17.Posté par kala le 05/04/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy est courageux ..et continue le combat ...on est derriere toi

18.Posté par astou fall le 05/04/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIVE IDRISSA SECK ....LE PAYS VA MAL ..

19.Posté par Zenit le 05/04/2013 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy du courage k Dieu t protege n laisse personne tinfluencer entre ls ministres de reumi et vous surtout vos militants d rewmi ils veulent vous mettre en mal avec ls ministres fo pa l'acepter c dangereux pour vous et eux c un piege

20.Posté par Zenit le 05/04/2013 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il ya ds militants d reumi ki sont trs jaloux entre eux ils n veulent pa k les oumar g et p diouf soient minist jen se kelchoses kil arretent il n fo pa sortir de benno c tr tot on a tous vote pour l depart de wade unissons nous pour faire au moins kelq chose de concret c un conseil

21.Posté par C CLAIR NOUS NE VOULONS NI DE PDS NI DE REWMI le 05/04/2013 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ceci n'est qu'une stratégie de PDS et de REWMI pour s'approcher. Vous voulez vous alliés, alors alliés vous et laissez les gens en paix. Plus hyppocrite que Idy, tu meurs. Il voulait qu'après sa sortie, qu'il soit exclu pour pour l'opinion s'attaque au pouvoir et le soutient mais il est tombé dans son propre piège. Boy def dara def ko té Yallah rek takh sinon Yallah guemoul té nélawoul.
Non seulement, il veut gagner la sympathie des sénégalais mais en même temps, il veut détourner l'opinion des questions afférantes à la traque des biens mal acquis. Mais c'est peine perdu.

Au régime actuel, je dirais ceci : faites ce que vous devez à faire et le reste les sénégalais apprécierons, pas besoin de répondre aux provocations, les sénégalais ne sont pas dupes, ils observent, ils ne font pas de commentaires mais ils savent distinguer le bien du mal.

22.Posté par malik le 05/04/2013 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy
le petit griot qui veut etre roi a beaucoup de problemes : incoherence, deloyauté, menteur, affabulateur et j'en passe; tellement pressé qu'il, abuse de versets coraniques dans ses montages politiciens;; il a du lire machiavel mais en fait une mauvaise utilisation; il veut le chaos pour macky et ses allies de benno mais le peuple comprend trop bien l'homme ; son reveil sera brutal le peuple en a marre des politiciens ;macky essaie de faire et le peuple le laisse travailler
il est e seul wadiste qui veut faire du wadisme sans wade ;dommage que la formule est rejetée par le peuple

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image