leral.net | S'informer en temps réel

Béthio le Gourou de l’obscurantisme


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Avril 2012 à 18:57 | | 0 commentaire(s)|

Béthio le Gourou de l’obscurantisme
Le phénomène Béthio vient de dévoiler sa vraie face au peuple Sénégalais, ses dérapages ont toujours
fait la une des journaux. Mais ceci n’étonne pas ceux qui l’observent depuis 1993, car il affirmait être le
digne héritier et la réincarnation de Mame Cheikh Ibra avant de recevoir une correction des Bayfalls.
Pire, il a accepté que ses talibés découpent la tête de Serigne Touba sur sa célèbre photo devant la
baraque à Diourbel pour y coller sa vilaine tronche et en faire des « Ndieul» ce qui est un signe flagrant
d’indiscipline dans la doctrine Mouride.
Ses récentes sorties médiatisées lors des élections et ses mensonges concernant un soit disant «Ndiguel»
de consigne de vote, donné par Serigne Saliou ont fait déborder la vase. Il a toujours été un tartuffe
durant tout son parcourt, son manque de respect pour la descendance de Boroom Touba et son discorde
avec Serigne Moustapha Saliou étaient de signes réels de l’obscurantisme qu’il incarne.
Il comparait le fait de faire son pacte d’allégeance à un autre guide que lui, à remettre son âme entre les
mains d’un macaque rhésus. Les actes adultères qui entouraient les Thiants à Ndiouroul sa demeure
située à Mermoz, désenchantaient ses voisins terrorisés. Béthio ne s’est jamais conformé au Ndiguel de
Serigne Saliou, car après une pluie de plaintes provenant de parents dont leurs enfants ont été mariés
sans leur aval, le dernier fils de Serigne Touba sur terre lui a fait le rappel des obligations d’un mariage ;
c’est à dire la bénédiction des parents.
Si son coup de forcing lors des élections était passé, il allait se proclamer khalife général des Mourides,
on l’accuse d’utiliser de la magie noire, mais son seul opium est la facilité et le sexe qui entourent ses
pratiques. Tous les hommes qui n’avaient pas assez de confiance en soi pour décrocher la belle du
quartier, se sont retrouvés chez Bethio pour ramasser une Thiantacone à marier. En plus de ternir
l’image du Mouridisme, il vient d’ouvrir une grande brèche dans cette confrérie longtemps redoutée.
Leur solidarité et leur force dissuasive ont toujours fait face à la machine judiciaire Sénégalaise. Mais
cette fois-ci ses amis politiciens de l’ancien régime montent en scène pour plaider sa défense à la place
de la solidarité des Mourides, ceci montre que ces francs-maçons avérés qui ont voulu diviser par la
corruption la communauté Mouride lors des élections présidentielles partagent les même objectifs avec
Béthio soient : aveugler, dérouter, ternir pour amasser des biens mondains et faire perpétuer la
débauche dans la jeunesse.
Tout talibé qui se revendique disciple de Serigne Saliou doit faire des règles de bonnes conduites les
bases de sa démarche. Les manifestations de ces Thiantacones dans les centres urbains témoignent une
fois de plus de leur ignorance de l’essence du Mouridisme. Le défi de la justice sénégalaise est ce dossier,
si toute fois Béthio leur échappe l’organe judiciaire sera la risée de ses prochains discours et l’impunité
gangrènera notre quotidien.








Hebergeur d'image