leral.net | S'informer en temps réel

Bignona : dix blessés de l’accident du bus toujours en observation (médecin)

Ziguinchor, 13 mai (APS) - Dix blessés de l’accident du bus transportant des supporteurs d’un lutteur, survenu dimanche soir à Bignona (Sud), sont encore internés à l'hôpital régional de Ziguinchor, a déclaré docteur Abibou Cissé, son directeur.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mai 2013 à 23:14 | | 0 commentaire(s)|

Bignona : dix blessés de l’accident du bus toujours en observation (médecin)
‘’Les deux tiers des blessés ont été libérés. Sept sont internés dans les salles d’hospitalisation et 3 en observation au Service d’accueil des urgences (SAU)’’, a-t-il dit lundi dans un entretien accordé au correspondant de l’APS.


Au total 7 morts et une soixantaine de blessés dont 20 dans un état grave ont été enregistrés dans cet accident du bus transportant des supporters d’un lutteur, dimanche soir à Bignona (Sud), selon des sources médicales.

Le bus a percuté, vers 23h30, un camion mal garé sur la Route nationale 4 (RN4) à hauteur du Tribunal départemental de Bignona, à 30 km au Nord de Ziguinchor, indiquent des sources officielles.

Le bus de 60 places était surchargé avec des passagers sur le toit, a renseigné la source. Il avait à son bord des supporters qui revenaient d’une séance de lutte à Ziguinchor.

Revenant sur le bilan de l’accident, le directeur de l’Hôpital régional de Ziguinchor, a dit que 4 personnes sont mortes sur le coup et 3 ont succombé à leurs blessures au moment de leur évacuation à l’hôpital régional de Ziguinchor.

Docteur Cissé a remercié le gouverneur Cheikh Tidiane Dieng pour ''sa diligence pour la mise ne branle du dispositif de prise en charge des blessés''. Selon lui, M. Dieng a mis à contribution l’armée, les sapeurs-pompiers et les districts sanitaires de Ziguinchor et de Bignona.

‘’Je suis ébahis par le dispositif de prise en charge des victimes. Leur évacuation était très rapide. Nos services ont pris en charge tous les blessés’’, s’est il félicité.

Docteur Abdoulaye Ndiaye, le chef du Service d’accueil d’urgence, scrutant un cliché radiologique d’un patient, renseigne que seuls 3 blessés sont en observation, en attendant qu'un bilan complet de l’état de leurs blessures soit fait.

Le médecin a expliqué que les blessés évacués au Service d’urgence souffraient de traumatismes crâniens et de fractures. Selon lui, tout le personnel médical et paramédical de l’hôpital et de la commune s’est mobilisé pour apporter les premiers soins aux blessés.

Il a affirmé que tous les blessés évacués ont bénéficié d’une radiologie et plus de 100 clichés ont été produits par son service.

Plusieurs parents des blessés attendaient, lundi après-midi, dans les couloirs qui mènent au Service d’accueil des urgences. Pendant que certains prenaient le déjeuner, d’autres remplissent des formalités administratives pour l’inhumation de leurs proches décédés dans l’accident du bus.
ASB/AD






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image