leral.net | S'informer en temps réel

Bilan du combat Yékini – Bombardier : Les deux lutteurs jettent la lumière sur l’incident les ayant opposés

Yékini et Bombardier ont rencontré hier la presse, dans un hôtel de la place, pour la dernière fois, en vue de tirer le bilan de leur combat du 2 janvier dernier. Ces retrouvailles ont permis aux deux lutteurs de s’expliquer sur l’incident survenu avant le combat et qui a valu à Bombardier de perdre 25 % de son reliquat.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Janvier 2011 à 05:20 | | 3 commentaire(s)|

Bilan du combat Yékini – Bombardier : Les deux lutteurs jettent la lumière sur l’incident les ayant opposés
Le dernier acte du contrat de lutte liant Gaston Production aux deux lutteurs Yékini et Bombardier s’est tenu hier dans un hôtel de la place. Une occasion saisie par le chef de file de l’écurie Ndakaru et celui de Mbour pour apporter des éclaircissements sur les incidents survenus avant le combat. En effet, tous les deux lutteurs avaient opté de débuter le combat, en tournant le dos aux mystiques. Selon les protagonistes, ce choix était dû aux recommandations des marabouts. Interpellé sur la question, Yékini soutient de manière ferme que s’il avait maintenu cette position, il allait mettre Ko son adversaire. ’Mon marabout m’avait dit si je parvenais à me mettre dans l’enceinte, le dos tourné à mes préparations mystiques, le combat allait se terminer par un Ko. Sinon, il allait finir par la lutte simple’, explique le chef de file de l’écurie Ndakaru.

Même son de cloche chez le leader de l’écurie Mbour Montagne qui soutient, pour sa part, qu’il a reçu les mêmes recommandations que son adversaire. Selon Bombardier, son marabout lui avait aussi suggéré de se prendre position, dos aux préparations mystiques : ’C’était clair dans ma tête, on m’avait tout simplement demandé de me mettre dans cette position. Il m’avait indiqué que sur cette position, personne ne pouvait me terrasser. Je l’ai cru et c’est pourquoi je n’ai pas voulu changer de position. Maintenant, la vérité est là : je l’ai maintenu et mon adversaire m’a terrassé’.

Les deux lutteurs sont également revenus sur les propos qu’ils avaient avancés lors des préparatifs de ce combat. Mieux, ils soutiennent que les paroles qu’ils ont tenues, permettaient simplement de faire monter les enchères. En effet, diront Yékini et Bombardier, un contrat les liait à Gaston Mbengue et leur rôle était de remplir ce contrat. En tout cas, le promoteur de lutte se dit très satisfait par l’organisation de ce combat et remercie les sponsors et les lutteurs qui ont respecté tous les engagements pris pour la réussite de ce combat.

En lever de rideau, un combat entre Santang Gning de l’écurie Mbour et Yékini Junior de l’écurie Ndakaru a été ficelé par Gaston Mbengue pour rendre honneur à Yékini et Bombardier. Sur place, un chèque est remis à ces deux futurs adversaires. Selon le promoteur Gaston Mbengue, dès lundi, ce combat sera finalisé auprès du Comité national de gestion (Cng) de la lutte.

Ndéné BITEYE
source Walfadjri



1.Posté par air conditionné le 14/01/2011 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yékini est un grand homme et pas seulement par la taille!

2.Posté par air conditionné le 14/01/2011 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mystique te donne de la force et t'aide dans le combat mais ne te rends pas invulnérable!

3.Posté par Gandega le 15/01/2011 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Seul,le travail et le sérieux paye, Yekini eest un grand monsieur.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image