leral.net | S'informer en temps réel

Bilan du référendum : le Pr Malick Ndiaye et Cie réclament la démission des ministres de la Justice et de l’Intérieur


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Mars 2016 à 15:56 | | 13 commentaire(s)|

En conférence de presse, ce matin, le Front des citoyens pour la refondation de la République (Fc2r), le Front Jubanti Senegal, le Mouvement Xalass, du Front du Justiciable, entre autres, ont fait leur le bilan du référendum de dimanche dernier. Malgré la défaite, ces mouvements crient victoire. Cela, parce que, soutiennent-ils, 90% de la population n'a pas voté. Pour le Pr Malick Ndiaye, le Sénégal vient d’échapper à la dépénalisation de l'homosexualité. Une raison suffisante pour qu'il exige la démission, dans les meilleurs délais, du ministre de la Justice, Sidiki Kaba. Lui succédant au micro, Maïmouna Bosso a estimé, pour sa part, que les jeunes ont boycotté le référendum. "Les résultats nous ont donné raison parce que les jeunes ont boycotté les élections. Une minorité ne peut pas décider pour une majorité", a lancé Maïmouna Bousso du Mouvement Xalass. Ainsi, elle réclame la démission du ministre de l'Intérieur pour son impartialité et son compétence. S'exprimant au nom de Jubanti Senegaal, Ibou Dème, Secrétaire général dudit Mouvement, avance que le référendum du 20 mars est le référendum de la honte.

Pour mettre fin au magistère du Président Macky Sall et son régime, ils donnent rendez-vous en 2017. "Macky Sall est à genou et nous allons l'achever en 2017", disent-ils.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image