leral.net | S'informer en temps réel

Bilan inquiétant des effondrements de bâtiments au Sénégal : 45 morts depuis 2000


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Avril 2015 à 09:29 | | 3 commentaire(s)|

Bilan inquiétant des effondrements de bâtiments au Sénégal : 45 morts depuis 2000
Au moins 45 personnes sont mortes depuis 2000 dans des effondrements de bâtiments. C’est ce qu’a révélé, hier, informe Le Pop, le cabinet de contrôle et de conseil SSIC qui s'est penché sur les récents affaissements d’immeubles, le week-end dernier à Ouakam (deux morts) et il y a quelques jours à Thiaroye (également deux morts). Ce chiffre de 45 morts au total en 15 ans dans notre pays provient d’un décompte réalisé au Sénégal par la SSIC qui a recensé un total de 37 sinistres similaires entre 2000 et 2015. « Aucun des 37 sinistres dénombrés depuis 2000 dans ce pays ne sont liés à des catastrophes naturelles, mais sont plutôt dus à la négligence des hommes et au non-respect des normes », révèle Allé Diouf, Directeur général de la SSIC. Aussi plaide-t-il plaide pour un respect plus strict des normes de construction afin d’éviter que de telles tragédies ne se reproduisent et épargner ainsi la vie de nos compatriotes. Pour M. Diouf, « le Sénégal peut et doit mettre fin à la triste série pour éviter qu’un drame de plus grande ampleur ne vienne à nouveau frapper notre pays ». « L’objectif de zéro effondrement pour lequel nous nous battons depuis des années reste possible » à travers « une prise de conscience », a-t-il dit. Rappelant qu’il avait lancé, en septembre 2014, les « 12 recommandations » pour éradiquer ce fléau d’effondrement de bâtiments en phase de construction, le boss de la Ssic dit renouveler son « appel pressant aux autorités pour un meilleur encadrement législatif et réglementaire du secteur du Btp ». Le même appel est lancé à tous les professionnels du Btp « pour des actions concertées qui devraient contribuer à l’adoption de normes professionnelles plus rigoureuses ».






Hebergeur d'image