leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Bilan macabre en Afrique de l’Ouest : 900 morts enregistrés en deux mois, dans l’espace de la Cedeao

Le Parlement de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) n’est pas resté insensible à l’insécurité et aux catastrophes naturelles qui ont endeuillé l’Afrique de l’Ouest. Le bilan enregistré entre juillet et août, se chiffre à plus de 900 morts dans plusieurs pays membres, au point que le président Moustapha Cissé Lo a fait une communication en ce sens, lors de l’ouverture de la 5e session extraordinaire du Parlement qu’il dirige, à Lomé.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Août 2017 à 12:55 | | 0 commentaire(s)|


« Ma première pensée va d’abord à l’endroit de toutes les victimes innocentes des attentats terroristes, des rebellions armées, des catastrophes naturelles, des accidents de la route, mais aussi, à tous ceux et celles qui ont quitté ce monde au cours de ces derniers jours », a déclaré, lors de son discours d’ouverture de la session extraordinaire du parlement, à Lomé (Togo), samedi dernier, le président de l’Assemblée de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Moustapha Cissé Lo de rappeler quelques faits récents : « le 13 août dernier, à Ouagadougou, au Burkina Faso, un attentat terroriste perpétré contre un restaurant, a fait 19 morts et près d’une quarantaine de blessés.

Au Nigéria, le conflit dans le nord-est du pays, semble être sous contrôle, depuis quelques mois. Mais Boko Haram, qui a perdu les grandes villes autour du lac Tchad, mène encore des attaques sporadiques sur les grands axes et les villes stratégiques dans la région, empêchant l’armée et les ONG d’accéder aux populations vulnérables.

Fin juillet, une embuscade contre une mission de prospection pétrolière a fait près de 70 morts. Le mardi 16 août, un triple attentat a fait 28 morts et de 80 blessés ».

Continuant d’énumérer sa liste macabre, il a ajouté : » lundi 14 août dernier, en Sierra-Léone, de gigantesques glissements de terrains consécutifs à des pluies diluviennes, ont fait plus de 800 morts ou disparus, et des centaines de blessés à Freetown.

Ces évènements viennent nous rappeler que l’Afrique de l’ouest, comme le reste du monde, demeure soumise aux changements climatiques et à la multiplication des orages très intenses, avec leur corollaire de dégâts et de désolations
».

Le président du Parlement de la Cedeao fait ainsi état « d’un bilan global enregistré entre juillet et août, qui se chiffre à plus 900 de morts dans plusieurs pays membres », selon le décompte des instances communautaires.

Face à cette situation, le président Moustapha Cissé Lo conduira lui-même, les 6 et 7 septembre prochain, une délégation à Freetown, pour « témoigner sa solidarité et son soutien au peuple siérra-léonais ».


Voxpopuli










Hebergeur d'image