leral.net | S'informer en temps réel

Birahime Seck sur les révélations de Lamine Diack : "Ce sont des bandits qui sont derrière ce scandale qui tue la démocratie"

La République est secouée depuis que Le Monde a publié l'intégralité des déclarations qu'aurait faites Lamine Diack aux enquêteurs de l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (Ocliff) et qui mouillent le chef de l'Etat Macky Sall. Interpellé sur cette affaire, Birahime Seck, membre du Forum civil estime qu'il faut mettre les choses au clair.


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Décembre 2015 à 10:20 | | 6 commentaire(s)|

"Si les propos de Lamine Diack sont avérés que l'argent blanchi a servi à financer les partis politiques, particulièrement la campagne du Président Macky Sall, je dirais que c'est du banditisme", a dit Birahime Seck sur Zik Fm, reprise par Grand Place. Il estime que l'argent venant de la corruption ne doit aucunement être destiné à financer la campagne électorale ou les partis politiques. "C'est de l'argent malsain, de l'argent blanchi. Donc, légitimement, ce sont des bandits qui sont derrière ce scandale qui tue la démocratie". Aussi, recommande-t-il au gouvernement d'éclairer l'opinion publique sur ces graves accusations du journal Le Monde. "L'affaire reste maintenant une accusation porté sur le dos du Président Macky Sall, candidat à l'époque, et, par là, il tenu d'apporter des éclaircissements sur cette affaire", dit-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image