leral.net | S'informer en temps réel

Birima Mangara: "Le Sénégal a un taux de bancarisation de 21%"

Le Sénégal a fait des progrès en matière de bancarisation, même si le taux reste encore faible. Le ministre Birima Mangara présidant l'ouverture de la 9e édition de l'Africa Banking Forum (ABF) a renseigné hier, que le taux de bancarisation est de 21%. Le Sénégal a atteint ce niveau grâce à la bancarisation des salaires supérieurs à 100. 000 F Cfa des agents de l'Etat et des bourses des étudiants.


Rédigé par leral.net le Mardi 16 Mai 2017 à 11:07 | | 0 commentaire(s)|

Birima Mangara: "Le Sénégal a un taux de bancarisation de 21%"
Birima Mangara: "Le Sénégal a un taux de bancarisation de 21%"
Plus de 300 participants en provenance de plus de 20 pays et représentants des ministères de tutelle, des banques, des organismes de micro-finance, des développeurs de solutions et fournisseurs d'équipements, organismes internationaux, bailleurs de fonds, cabinets conseils sont en conclave depuis hier, à Dakar, à l'occasion de la 9e édition de l'Africa Banking Forum (ABF).

Les participants qui sont des acteurs clés du secteur bancaire et financier, ont échangé autour de l'impact de la digitalisation sur la performance opérationnelle et l'innovation bancaire. La présente édition porte précisément sur "l'innovation technologique au service de la banque africaine".

Le ministre du Budget du Sénégal, Birima Mangara, présidant la cérémonie d'ouverture, a fait le point de la bancarisation au Sénégal. "Aujourd'hui, notre taux de bancarisation est de 21%. Ce qui est salutaire, mais reste insuffisant", a révélé le ministre Birima Mangara.

L'idéal est pour le ministre du Budget d'arriver à un taux de bancarisation de 100%. Pour ce faire, il a souligné qu'il faut une stratégie axée sur le système bancaire, le respect de la réglementation et sur la communication à l'endroit des populations. Aussi faudrait-il une synergie banques-Gouvernement pour hausser le taux de bancarisation.

Le Directeur de la Monnaie et du Crédit du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, Aliou Ndiaye, pour sa part, renseigne que le Sénégal compte aujourd'hui 25 banques dont la 25e est en cours d'installation, 3 établissements financiers, 2 établissements de monnaie électronique, plus de 400 guichets automatiques de banques (Gab). "Ce qui est insuffisant, car, dit-il, il y a 3 guichets pour 100. 000 habitants au Sénégal".

Le Directeur de la Monnaie et du Crédit explique la progression du taux de bancarisation par la décision du gouvernement de virer les bourses des étudiants dans une banque . "Nous avons obtenu un taux de bancarisation de 21% grâce à plusieurs mesures, dont la bancarisation des salaires supérieurs à 100. 000 F Cfa des agents de l'Etat, à la bancarisation des bourses des étudiants", soutient Aliou Ndiaye.

Pour booster davantage le taux de bancarisation, le Directeur de la Monnaie et du Crédit du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan préconise la bancarisation des salaires supérieurs à 100. 000 F Cfa des agents du secteur privé, l’allègement des coûts d'installations des banques à l'intérieur du pays, et la mise en place d'un programme d'éducation financière des populations.

En marge de cette édition, il sera organisé un focus dédié à la micro-finance qui vise à étudier les synergies à développer entre les banques et les organismes de micro-finance du secteur bancaire en Afrique francophone.

Pour rappel, la 9e édition de l'Africa Banking Forum (ABF), demeure une rencontre régionale des métiers et technologies de la banque en Afrique du Nord, de l'Ouest et Centrale. Elle est organisée par i-conférences en collaboration avec le ministère de l'Economie, des Finances et du Plan de la République du Sénégal, en partenariat avec l'APBEF Sénégal, le Club des dirigeants de banques et établissements de crédit d'Afrique et GIM-UEMOA.

L'As








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image