leral.net | S'informer en temps réel

Blanc quitte les Bleus (off.)

Laurent Blanc a décidé de ne pas poursuivre l'aventure à la tête de l'équipe de France, débutée le 2 juillet 2010. Le nom de son successeur sur le banc des Bleus n'est pas encore connu.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Juin 2012 à 18:25 | | 0 commentaire(s)|

Blanc quitte les Bleus (off.)
C'est désormais officiel : Laurent Blanc a décidé de quitter son poste de sélectionneur de l'équipe de France. «Au terme du délai de réflexion supplémentaire prévu, Laurent Blanc a contacté samedi le président de la FFF, Noël Le Graët, pour lui indiquer sa décision de ne pas solliciter la reconduction de son contrat de sélectionneur national», indique la Fédération française de football (FFF) dans un communiqué publié sur son site Internet.

«Lors de nos entretiens du 28 juin (avec le président de la FFF Noël Le Graët), nous ne sommes pas parvenus à trouver un terrain d'entente autour du management de l'équipe de France pour les 2 saisons à venir, explique Blanc, nommé le 2 juillet 2010, dont le contrat arrivait à échéance ce samedi. Dans ces conditions, et au terme du délai de réflexion supplémentaire convenu, je n'ai pu que lui (M. Le Graët) confirmer, ce samedi 30 juin, ma décision de ne pas demander le renouvellement du contrat qui me liait à la FFF», poursuit le technicien dans un communiqué envoyé à l'AFP.

«Noël Le Graët en a pris acte et a tenu à saluer le travail effectué par Laurent Blanc à la tête de l'équipe de France depuis août 2010. Le Comité Exécutif de la Fédération se réunissant mardi, aucun commentaire ne sera fait par la FFF et son président avant la conférence de presse programmée à l'issue de cette séance de travail», précise la Fédération.

Et maintenant Deschamps ?

Blanc (27 matches à la tête des Bleus, 16 victoires, 7 nuls, 4 revers) avait voulu que la prolongation de son contrat de deux ans soit examinée avant l'Euro, ce que le président de la FFF avait refusé, liant son engagement à la compétition en Ukraine et Pologne. L'objectif fixé aux Bleus pour ce tournoi continental était d'atteindre les quarts de finale et de bien se comporter sur et en dehors du terrain. L'équipe de France, battue par la Suède (0-2) puis l'Espagne (0-2) après une série de 23 rencontres sans défaite, a bien intégré le top 8 européen mais l'attitude de certains joueurs a encore détérioré son image.

Pour succéder à Blanc, le nom qui circule avec insistance est celui de Didier Deschamps, dont le départ de l'Olympique de Marseille est imminent. «Didier Deschamps pourrait être un bon sélectionneur, comme d'autres. Le président de la FFF a l'immense honneur et l'immense responsabilité de choisir le sélectionneur, a déclaré Michel Platini, le président de l'UEFA, samedi depuis Kiev. J'avais souhaité Jean Tigana en 2004, ça a été Raymond Domenech, c'était le choix du président. Mais à la fin, mieux vaut avoir bons joueurs.» (Avec AFP)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image