leral.net | S'informer en temps réel

Blocage au Conseil départemental de Thiès : Idrissa Seck alerte l'opinion

Après Khalifa Sall, c'est au tour d'Idrissa Seck de crier famine. Le Conseil départemental de Thiès subit un blocage, a informé, lors d'un point de presse, Yankhoba Diattara, 1er vice-président. Il indique qu'il n'y a pas de Décret du président de la République, Macky Sall, ni d'arrêté du Gouverneur de Thiès, sans lesquels le Conseil départemental ne pourra assister de manière subséquente les collèges et les lycées qui sont sous sa tutelle, pour la rentrée scolaire 2014-2015, encore moins apporter son assistance aux populations démunies pour la fête de Tabaski.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Octobre 2014 à 09:50 | | 7 commentaire(s)|

Blocage au Conseil départemental de Thiès : Idrissa Seck alerte l'opinion
D'après Yankhoba Diattara, Idrissa Seck invite les autorités centrales et locales à accélérer la cadence dans la mise en œuvre des réformes nées de l'Acte III de la décentralisation. En en croire L'Obs, le conseil départemental de Thiès est bloqué. Les moyens financiers ne suivent pas. A part le passif laissé par le défunt Conseil régional, le Conseil départemental peine à dérouler ses programmes et pointe du doigt le Gouverneur de Thiès qui tarde à signer l'arrêté portant sur la dévolution du reliquat du fonds de dotation attribué au conseil. Pour ce qui est de la dévolution du patrimoine de l'ex-conseil régional, Yankhoba Diattara, révèle que deux commissions avaient été mises en place, une commission chargée du déploiement du personnel et une autre chargée de la dévolution du patrimoine.

Par arrêté du Gouverneur, Thiès a reçu le 2 septembre 2014, selon M. Diattara, 4 véhicules réformés au moment où les véhicules neufs ont été affectés à Tivaouane et Mbour. Pour la clé de répartition des finances, les 64 millions FCfa du fonds de concours de l'ex-conseil régional ont été répartis entre les départements de Mbour et de Tivaouane à raison de 30 millions par collectivité locale. "Thiès a reçu les 4 millions restants", dit-il. Pour les 62 millions restants du fonds, il a été proposé par la commission ad hoc que cet argent soit affecté au département de Thiès. "Malheureusement, cet arrêté n'a pas encore été pris. Pape Moussé Diop a fait plus de 5 navettes auprès du Gouverneur de Thiès pour que cet arrêté soit pris pour nous permettre de fonctionner. Aujourd'hui, les lignes téléphoniques sont suspendues. L'électricité, avec la compréhension de la Senelec, n'est pas encore coupée. Pour l'eau, nous avons la chance d'avoir un forage ici, mais pour le reste, depuis deux mois, nous fonctionnons sur fonds propres avec une subvention symbolique d'Idrissa Seck. Pourtant, la commission ad hoc de Thiès a été la première à déposer ses résultats. Nous risquons d'être la dernière par rapport à nos collègues des autres départements", regrette le 1er vice-président du Conseil départemental de Thiès.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image