leral.net | S'informer en temps réel

Blocage de Viber et WhattsApp : la SONATEL se disculpe

La SONATEL a déclaré jeudi que les difficultés d’accès aux applications telles que Viber et WhatsApp ne sont pas imputables à la qualité de service délivrée par son réseau Internet.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Mars 2015 à 19:01 | | 3 commentaire(s)|

Blocage de Viber et WhattsApp : la SONATEL se disculpe
Des abonnés de l’opérateur de télécommunication se sont plaint récemment de ne pouvoir accéder aux applications Viber et Whattsapp.

Du coup, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) avait demandé à la SONATEL ‘’de remédier sans délai’’ au dysfonctionnement noté dans les applications Viber et Whattsapp.

''Après investigations, la SONATEL précise que les difficultés d’accès à ces applications de Voix sur IP ne sont pas imputables à la qualité de service délivrée par le réseau Internet de Sonatel’’, selon un communiqué transmis à l’APS.

''D’ailleurs, dans la même période indiquée, d’autres applications de VoIP similaires, comme Skype, Imo, Magicjack, etc. fonctionnaient parfaitement’’, souligne l’opérateur historique.

Il précise qu’il ‘’convient de noter que les services de VoIP comme Viber et WhatsApp sont aujourd’hui victimes de leur succès surtout avec la démocratisation de plus en plus accrue des Smartphones au Sénégal’’.

La SONATEL ajoute que ‘’leur caractère gratuit, la possibilité de faire des appels vidéo, très consommateur de bande passante et leur usage excessif peuvent dégrader la qualité de service offerte par ces applications de VoIP''.

''Le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter ainsi que les types d’usages alors que la capacité qui leur est dédiée est restée inchangée’’, poursuit l’opérateur.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image