leral.net | S'informer en temps réel

Bocar Samba Dièye vide son sac : "Je ne dois rien à la Cbao (...) Abdoul Mbaye m’a trahi et a vendu mes actions à mon insu"


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Juin 2017 à 10:04 | | 0 commentaire(s)|

L’importateur de riz Bocar Samba Dièye s’est expliqué hier, lors d’une conférence de presse h, sur le conflit qui l’oppose à la Compagnie bancaire de l’Afrique de l’Occidentale (Cbao), qui a saisi 3 de ses maisons pour une valeur de 6 milliards FCfa. Assisté par l’avocat Me El Hadji Diouf, le commerçant jure la main sur le cœur que c’est la banque qui lui de l’argent et non le contraire.

"Je ne dois rien à la banque. J’ai payé l’intégralité de l’argent qu’elle m’a prêté. C’est elle qui me doit 3 milliards de F Cfa ", dit-il, brandissant un document qui «atteste qu’il s’est acquitté de toute ses créances et la main levée de la banque sur ses biens".

Bocar Samba Dièye accuse aussi son notaire d’avoir changé les papiers de ses maisons sans l’aviser.

Revenant sur la genèse de cette affaire, il déclare : "C’est depuis 2008 que je n’ai plus amené de riz avec le financement de la Cbao. Nous avons eu des problèmes. Sur les 11 bateaux que j’ai importés, j’ai payé les 7 et il restait 4 qu’ils ont remis à d’autres fournisseurs sous prétexte que j’ai insulté leur directeur.

J’ai réclamé ma commande et après avoir payé intégralement les 11 bateaux. Après, j’ai engagé un expert qui m’a dit que c’est la banque qui me doit 3 milliards de FCfa. En ce qui concerne les traites,

il m’a aussi dit que si la banque n’est pas en mesure d’apporter la preuve que tu lui dois, donc c’est elle qui te doit la somme de de 1,500 milliard. C’est ainsi qu’en 2009, j’ai porté plainte contre la banque. Et le juge saisi du dossier leur a demandé d’apporter la preuve que je leur dois de l’argent. Il a désigné un expert dont l’expertise n’a rien révélé
".

Derrière cette affaire, l’importateur de riz voit une main invisible qui tire les ficelles pour le nuire. "L’Etat me combat", dénonce-t-il.

Par ailleurs, Bocar Samba Dièye a aussi révélé que Abdoul Mbaye avait proposé de mettre la Banque sénégalo-tunisienne qui a été rachetée après par Attijariwafa Bank. «Etant d’accord sur le principe, je lui ai demandé à avoir 25% des actions, mais Abdoulm Mbaye m’a trahi.

A ma grande surprise, il a installé Aliou Sow dans l’actionnariat et ne m’a accordé que 3 000 actions. C’est par la suite que je suis arrivé à les multiplier par 10 en les portant à 13 mille actions.


Mais quand Abdoul Mbaye vendait la banque aux Marocains, il ne m’a jamais mis au courant. Et il a eu des problèmes avec eux, il est venu me voir pour me dire de lui prêter toutes mes actions afin qu’il puisse les combattre. Ce que j’ai refusé. Et cela ne lui a pas plu. Et il a vendu mes actions à mon insu", explique-t-il.

( Source : Le Quotidien)








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image