Leral.net | S'informer en temps réel

Boko Haram : Le djihadiste « prétendait prêcher » et tue des personnes au campement

le 7 Octobre 2015 à 12:37 | Lu 708 fois

Selon les résidents de la ville de Damaturu, 14 personnes ont été tuées dans un double attentat-suicide dans l’Etat de Yobe, au nord-est du Nigeria. Ils ajoutent que « l’un des kamikazes s’est fait exploser au milieu de jeunes gens, en tuant quatre d’entre eux. » Tandis qu’un autre attentat a été constaté dans un campement où se rencontrer des nigériens. Le djihadiste « prétendait prêcher et a tué dix personnes. »


Boko Haram : Le djihadiste « prétendait prêcher » et tue des personnes au campement

 

L’attaque intervient à une période où l’armée nigériane déclare avoir réussi à déjouer une attaque de Boko Haram dans une autre région du Nigeria. Une attaque qui s’est soldée par 100 morts du côté des djihadistes et sept morts du côté de l’armée nigérienne.

Le groupe Boko Haram a revendiqué la responsabilité des deux attentats-suicides qui ont fait 18 morts et une quarantaine de blessés, ce vendredi, dans la banlieue de la capitale fédérale nigériane Abuja.

La revendication postée, ce dimanche soir, sur Twitter montre la photo de trois hommes en treillis portant des armes automatiques devant le drapeau du mouvement, affirmant qu’ils ont mené une « opération de martyres ». Elle est signée par Abubakar Shekau, le patron de l’Etat islamique dans la province d’Afrique de l’Ouest, la nouvelle dénomination de Boko Haram depuis son allégeance en mars au groupe Etat islamique (EI). Samedi dernier, au vu des premiers éléments de l’enquête, la police avait indiqué que « les explosions étaient dues à deux kamikazes (un homme et une femme) qui s’étaient fait exploser dans les quartiers de Kuje et Nyanya, respectivement dans l’ouest et l’est d’Abuja. »

Depuis la prise de fonctions du président nigérian Muhammadu Buhari, le 29 mai, l’armée nigériane a fait état de nombreux succès contre Boko Haram mais le groupe islamiste poursuit néanmoins à un rythme soutenu ses raids meurtriers contre des villages du nord-est du Nigeria et multiplie les attentats-suicides, y compris dans les pays voisins, au Tchad, au Niger et au Cameroun.

Times24.info