leral.net | S'informer en temps réel

Bolloré affiche sa neutralité dans l’affaire Dubai Port World


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Mai 2013 à 10:17 | | 1 commentaire(s)|

Bolloré affiche sa neutralité dans l’affaire Dubai Port World
L’affaire Dubai Port World ou Dakar Limited Sa s’est invitée dans les débats lors de l’assemblée générale du groupe Bolloré. Selon Libération, ce groupe a décidé d’afficher sa neutralité d’autant que l’affaire est pendante devant la justice. Ce groupe de Vincent Bolloré, qui a raflé le contrôle des Ports d’Abidjan, de Guinée etc, ne cracherait pas sur le terminal à container du Port autonome de Dakar, confient nos confrères.



1.Posté par junior le 11/05/2013 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUE DOUDOU WADE ET CIE SE TAISENT A JAMAIS
La sortie de l’ancien premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, contre ses frère libéraux a été accueillie comme un tôlé chez les copains à Doudou Wade.
En effet, après la lettre de vérité de Souleymane Ndéné Ndiaye, Doudou Wade et compagnie se sont constitué en bouclier en essayant de faire croire aux sénégalais qu’ils sont les représentants légitimes du Pds, dans le champ politique sénégalais.
Alors qu’en réalité, ni Doudou Wade ni ses copains n’ont la capacité de mobilisation autour de leur personne. Car, sur l’échiquier politique sénégalais, ils ne représentent absolument rien du tout car ne pesant même pas un gramme.
En réalité, ils veulent prendre le Pds en otage à leur tête le neveu de l’ancien président de la République, Doudou Wade qui essaye de placer ses copains dans des postes stratégiques du parti.
D’où l’idée de mise en place des fédérations à travers le pays, en voulant faire croire qu’ils sont représentatives et capables de conduire le navire Pds.
Doudou Wade, Omar Sarr, Modou Diagne Fada entre autres veulent se faire passer comme les dignes héritiers de l’œuvre de Me Abdoulaye Wade en tympanisant les sénégalais à travers la presse toute confondue.
Mais, qu’ils sachent que les journaux ne prouvent en rien la popularité d’un politique, au contraire essayent de faire passer un politique comme un leader.
Car pour être leader, il faut une base solide et dans cette base solide, il faut impérativement des militants déterminés et capables de défendre les intérêts d’un parti.
Cependant, tel n’est pas le cas chez ceux qui s’agitent dans les chaînes de télévisions, les radios, les sites web et dans les journaux pour convaincre les sénégalais.
Les vrais responsables politiques, qui ont une base politique solide sont dans l’ombre en train d’observer les incapables en attendant qu’ils finissent leurs minables minutions politiques dans des champs inutiles.
L’on ne détermine nullement un vrai politique à travers ses sorties médiatiques commandités, mais en évaluant sa base politique.
Tous ceux qui s’agitent aujourd’hui, se réclamant du Pds n’ont aucun poids politique dans le Sénégal d’aujourd’hui.
Aller dans leur fief, vous verrez que ce n’est qu’une coquille vide et sans intérêts.
C’est plus facile de danser devant les écrans de télés ou devant les micros des radios que de vivre les dures réalités du terrain politique.
Les sorties multiples des apprentis politiques à l’image de Doudou Wade, Omar Sarr ou encore Modou Diagne Fada s’expliquent tout simplement parce qu’ils aiment se regarder à la télévision, s’écouter sur les ondes des radios et se lire dans les journaux.
Bref, ils ne font que d’amuser la galerie en jouant à la comédie politique comme dans 100% Jamel Deblouze dans les salles parisiennes.
Le Parti démocratique sénégalais n’est ni la propriété de Doudou Wade encore moins d’Omar Sarr.
Le Pds appartient à ceux qui croient à sa vision et non à des marionnettes qui passent tout leur temps à parler au lieu de descendre à leur base pour travailler.
Ils ne sont pas les seuls à pouvoir diriger, il y a d’autres plus crédibles, plus populaires et plus pertinents qu’eux.
Ils doivent savoir raison garder et arrêter de narguer les sénégalais dans leur politique mensongère.
Car, les locales de 2014 doit être un tournant décisif pour eux. Ces échéances détermineront leur poids politique sur l’échiquier PDS et non en politique.
C’est facile de se croire d’être au-dessus de la mêlée alors qu’en réalité même un vendeur de « thiaf » du coin de la rue réfléchit mieux que soi.
Doudou Wade, Omar Sarr, Modou Diagne Fada et Cie doivent comprendre que la politique bananière ne passera plus au Sénégal.
Et que le Pds ne sera pas la propriété d’une bande de copain, mais de vrais militants.
Souleymane Ndéné Ndiaye à raison, il a dit tout haut ce que les autres pensent tout bas.
Comme on le dit, la vérité fait mal et c’est pourquoi certains ont jugé nécessaire de le répondre à travers des mensonges.
A suivre……



Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image