leral.net | S'informer en temps réel

Bonne gouvernance : Quand le président Sall donne des leçons à la France

S’il y a actuellement une affaire qui agite le landerneau politique en France, c’est bien l’affaire du premier ministre Manuels Valls. En effet, pour avoir voyagé à Berlin avec deux de ses enfants afin d’assister à la finale de la Ligue des Champions le week-end dernier, ce dernier s’est attiré les foudres des médias, de l’opposition et d’une grande majorité des français. La polémique continue d’ailleurs à enfler autour de cette actualité qui semble avoir choqué les contribuables français qui y voient un signe de mauvaise gestion de leurs ressources financières. Malgré les justifications tenaces de Monsieur Valls réputé être une « bête de la communication », l’opinion publique campe toujours durement sur sa position.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juin 2015 à 13:23 | | 31 commentaire(s)|

Bonne gouvernance : Quand le président Sall donne des leçons à la France
Accablé par les critiques qui fusent de partout, Valls a fini, du reste, par présenter son mea culpa : « Je suis sensible, bien sûr, à la réaction des Français. D’autant plus qu’il y a une exigence à l’égard des responsables publics, et pas seulement parce qu’il y a la crise économique, et que beaucoup d’entre eux sont en difficulté... Et pour lever toute ambigüité, tout doute, j’ai décidé d’assumer la prise en charge du voyage pour mes deux enfants, c’est-à-dire 2 500 euros. ». Aveu de culpabilité pour ses détracteurs, ses alliés y voient une déclaration responsable. Quoi qu’il en soit, il semble aller de soi que la faute de gestion est bien établie.

Contrairement à Valls, le président SALL opte pour Air-France pour un déplacement privé …

Par ailleurs, force est de reconnaitre que, si le premier ministre français Manuel Valls avait suivi la voix tracée par le président Macky SALL dans ce domaine précis, il serait certainement épargné de ce malheureux lynchage médiatique qui terni son image et celle de se formation politique. En effet, il faut reconnaitre qu’au-delà de toute considération partisane ou politicienne, que le président Macky SALL a bien indiqué la voix de la bonne gouvernance conformément à son leitmotiv : « Gouvernance sobre et vertueuse ».

En effet, invité récemment à assister à la soutenance de son fils aux Etats-Unis, le président SALL s’est royalement passé de l’avion présidentiel pour embarquer à bord d’un vol public Air France. Ne voulant pas voyager avec l’avion de commandement, “La pointe Sarène”, puisqu’il effectue, avec son épouse un voyage privé, ce dernier rompt d’avec les pratiques de Wade-fils, dont les déplacements en jet privé défrayaient régulièrement la chronique. N’est-ce pas là une bonne leçon de gouvernance à l’ancien colon ?


Abdoulaye FALL

abdoulaye91@hotmail.fr






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image