leral.net | S'informer en temps réel

Bordeaux : l’incroyable histoire d’un talent argentin interdit de jouer

Arrivé en Gironde il y a plus de deux ans, le jeune Argentin Valentin Vada vit un véritable calvaire. La faute à la FIFA qui lui mène la vie dure.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Octobre 2012 à 10:10 | | 0 commentaire(s)|

Bordeaux : l’incroyable histoire d’un talent argentin interdit de jouer
Valentin Vada. Ce nom ne vous dit sans doute rien, mais ce jeune Argentin âgé de 16 ans est un des grands espoirs des Girondins de Bordeaux. Débarqué en Gironde il y a deux ans et demi, l’attaquant sud-américain épate des observateurs qui l’ont d’ailleurs vu briller quelques mois auparavant au tournoi de Montaigu. Une compétition à l’issue de laquelle il est reparti avec le trophée de la victoire et ceux de meilleur buteur, meilleur joueur et de meilleur buteur de l’histoire du tournoi. Bref, de quoi donner de gros motifs d’espoir à ses dirigeants.

Seul hic, Vada n’a pas le droit de jouer avec les Marine-et-Blanc. La raison ? La FIFA a rappelé aux Girondins l’interdiction faite aux clubs européens de recruter des mineurs venus d’une Fédération extracommunautaire indique L’Équipe qui s’est attardée sur ce cas. Une décision surprenante au vu des pratiques faites ailleurs, et notamment au Barça avec un certain Lionel Messi. Pourtant, Bordeaux a tout tenté. Brandissant le passeport italien du joueur, le club champion de France en 2009 a fait appel au TAS pour obtenir gain de cause. Mais malgré un avis favorable de l’organe judiciaire, la FIFA refuse toujours de délivrer une licence au joueur.

Résultat : le jeune Vada commence à mal accepter sa situation. « La FIFA doit comprendre que je suis seulement un jeune footballeur qui veut jouer ! Je n’ai le droit que de jouer les tournois d’avant saison. » Frustré, l’Argentin est retourné devant le TAS hier pour espérer mettre enfin un terme à son cauchemar. « Mille fois, j’ai rêvé de partir en Suisse avec mon père parler à ces gens de la FIFA pour leur demander pourquoi. Pourquoi ils font ça ? Mon père m’a dit que je n’avais pas le droit. Je ne pense qu’à ce jour où je vais jouer pour de vrai… »

Jouer oui, mais où ? Car si cette situation perdure, Vada pourrait bien mettre les voiles avant même d’avoir disputé le moindre match avec Bordeaux. « Mon agent (le frère du Madrilène Higuain) m’a dit que Chelsea et le Real Madrid l’appelaient en lui promettant une licence dans les vingt-quatre heures si je venais chez eux. Moi, je veux jouer à Bordeaux, mais je ne serai pas capable d’attendre jusqu’à dix-huit ans ! » Le temps presse pour des Girondins qui ne veulent sans doute pas que cette histoire soit un véritable gâchis.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image