leral.net | S'informer en temps réel

« Borom tiaxe dou xéxake borome batou késsé » - Par Fatou Tambédou, ministre


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Février 2015 à 10:16 | | 7 commentaire(s)|

« Borom tiaxe dou xéxake borome batou késsé » - Par Fatou Tambédou, ministre
Il est des hommes qui, par les grâces du Bon Dieu et les objectifs qu’ils se fixent pour leur peuple, en arrivent à transcender leurs limites de personnes simples. Et le Président Macky Sall est de cette trempe. Plus qu’une personnalité, il est devenu un personnage, c'est-à-dire un objet et un sujet. Et cela depuis son accession à la magistrature suprême marquée par la prise d’initiatives sectorielles qui a pour objectif de recentrer l’action du gouvernement sur les aspirations légitimes du peuple souverain. La baisse sur les prix du loyer, l’enrôlement des ménages vulnérables pour les bourses de sécurité familiale, la réalisation des logements sociaux à la cité Tawfekh pour soulager les sinistrés des inondions, la baisse des impôts sur les revenus des particuliers.

Toujours au lendemain de son élection à la magistrature suprême de notre pays, Son Excellence, le Président Macky SALL se devait, comme promis, de restaurer l’espoir par une gestion efficace et efficiente centrée sur une approche de gouvernance de proximité. Ainsi, le rapprochement entre administrateurs et administrés demeure un impératif. Il est à signaler que ce rapprochement est d’abord le résultat d’une vision politique adaptée à la demande sociale, ensuite d'une planification étatique cohérente. In fine, l'idée majeure de ce postulat est de gouverner avec les populations. D’où l’instauration des conseils des ministres délocalisés dans les régions depuis juin 2012.

Dans cette perspective, à l’occasion d’une visite qu’il a effectuée, du 19 au 25 février 2015, dans la région naturelle de Casamance, le Président de la République a posé des actes constellés d’espoir en vue de relancer la dynamique socio-économique dans cette partie Sud du pays. Une visite appréciée plausiblement et émotionnellement par tous les acteurs de la vie nationale suite:
- à un rapprochement entre le Président et la population casamançaise si oubliée par des décennies de guerre ;
- à l’inauguration des bateaux qui assurent la navette entre Dakar et Ziguinchor sans oublier la politique sociale cristallisée cette fois ci par la subvention des billets à hauteur de 50% (un billet qui coûtait 10500 FCFA revient à 5000 FCFA) ;
- au lancement des travaux du Pont sur le Fleuve Gambie qui va hâter le désenclavement externe de la Casamance ;
- à la validation du Programme d’investissements prioritaires de la Région de Sédhiou, région démunie et enclavée, à hauteur de 200 milliards de FCFA ;
- à l'inauguration de l’hôpital de la Paix dont les travaux étaient en arrêt depuis des lustres;
- l'inauguration d'un stade qui répond aux normes.

Aujourd’hui, il n’est de bruit pour personne que les réalisations du Chef de l’Etat telles des sons de cloche qui retentissent avec écho assourdissant dans les coins et recoins du Sénégal, même des profondeurs, constituent sans nul doute le soubassement de son réélection en 2017. Laissons les partisans de la parole parler car « borom tiaxe dou xèxak borom batou késsé » nous disait Wolof Ndiaye.

Monsieur le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky SALL, recevez par ces mots, l’expression de mes vives félicitations. Je prie le bon Dieu pour que l’énergie qui vous anime soit raffermie au quotidien pour que vous puissiez inscrire le nom du Sénégal, ce pays que nous aimons tant, dans l’annuaire des nations émergentes et le Plan Sénégal émergent (PSE) nous fait espérer.

Fait à Dakar, le 27 février 2015
Madame Fatou TAMBEDOU
Ministre chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues
Responsable politique Alliance pour la République (APR)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image