leral.net | S'informer en temps réel

Boubacar Albé Ndoye, maire de Rufisque Est : « Si j’étais Wade, je prendrais de la hauteur »

L'actualité nationale est principalement occupée par la crise universitaire. Dans un entretien accordé au journal La Tribune, le maire de la commune de Rufisque-Est, s'est exprimé sur les discours d'Idrissa Seck et de Me Abdoulaye Wade après la mort de l'étudiant Bassirou Faye.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Août 2014 à 13:13 | | 8 commentaire(s)|

Boubacar Albé Ndoye, maire de Rufisque Est : « Si j’étais Wade, je prendrais de la hauteur »
« Je pense que ce n'est pas le discours qu'il fallait. C'est vrai qu'on a tendance à faire des répercussions politiques, mais il ne fallait pas faire certaines promesses parce que cela ressemble véritablement à de la récupération, et je ne suis pas pour cela. Si j'étais Abdoulaye Wade, je me mettrais en marge de tout cela, et je prendrais de la hauteur pour ne pas m'impliquer de la sorte », a dit le maire de Rufisque-Est, Boubacar Albé Ndoye.

Pour rappel, des étudiants, bouleversés et très en colère après la mort de leur camarade Bassirou Faye, se sont précipités chez Me Wade et Idrissa Seck pour les appeler à l'aide et dénoncer les dérives du pouvoir, notamment le retard dans le paiement des bourses et la violation des franchises universitaires. Une situation que Me Wade avait déplorée avant de tirer grave dans le Macky.

Mamita Ndiaye






Hebergeur d'image