leral.net | S'informer en temps réel

Boubacar Boris Diop : "Le timing de cette révélation de Paganon n'est sans doute pas innocent"

Dans un entretien avec Le Populaire, l'écrivain émérite, Boubacar Boris Diop, s'est exprimé sur la dernière sortie à polémique de l'ambassadeur de la France au Sénégal, Jean-Félix Paganon. Plus que la réponse, c'est la question qui interpelle le journaliste et enseignant de profession.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Mars 2015 à 14:30 | | 2 commentaire(s)|

Boubacar Boris Diop : "Le timing de cette révélation de Paganon n'est sans doute pas innocent"
Interrogé sur la sortie de Paganon, Boubacar Boris Diop déclare : "Tout a été dit sur les propos, particulièrement choquants de ce diplomate. Mais moi, ce qui m’interpelle le plus, c’est le fait même qu’on lui ait posé de telles questions, de façon si naturelle. Je suis un peu gêné de paraître m’en prendre à Mamadou Ibra Kane, pour qui j’ai du respect. Le journaliste est moins en cause que notre relation, nous les intellectuels et politiques sénégalais, à la France. C’est cette relation qui rend de telles interpellations si banales et à la place du journaliste j’aurais sûrement fait de même. Tout le monde s’est écrié : « Jamais notre ambassadeur en France n’aurait osé faire cela ! » Mais ça ne risque pas de lui arriver parce qu’aucun quotidien ne songera jamais à solliciter son avis sur quelque sujet que ce soit. Dans mon tout dernier livre La gloire des imposteurs, je raconte à Aminata Dramane Traoré ma conversation avec un ancien ambassadeur du Royaume Uni au Sénégal, devenu un ami. Il avait été auparavant en poste dans un pays anglophone et il m’a dit un jour: « Si je m’étais comporté là-bas comme je vois l’ambassadeur de France le faire ici avec les Sénégalais, je n’en serais pas ressorti vivant ».Nous devons profiter de cette affaire pour nous poser des questions sur nous-mêmes. J’aurai été heureux que nos hommes politiques, oubliant leur hostilité à Me Wade, s’offusquent de cette arrogance en disant à cet homme qui crée finalement un dangereux précédent : « D’accord, nous sommes contre Wade et sa famille mais monsieur Paganon, mêlez-vous de ce qui vous regarde ! ». Cela étant, on n’a pas assez relevé l’information de taille donnée par cet ambassadeur sur la nationalité de Karim Wade. Le timing de cette révélation n’est sans doute pas innocent, il s’agit de jeter le trouble dans les rangs du Pds au moment même où ses militants s’apprêtent à faire de Karim leur candidat. On peut penser que c’était une des raisons d’être de cette interview. Les Sénégalais ne sont tout de même pas aussi naïfs que certains se l’imaginent".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image