leral.net | S'informer en temps réel

Boughazelli: "Khalifa Sall verra plus que des grenades lacrymogènes si..."

Toujours déterminé à en découdre avec les adversaires du gouvernement, Seydina Fall s’est vertement pris au maire de Dakar, Khalifa Sall, dans le cadre du bras de fer qui l’oppose au ministre du Cadre de vie et du Renouveau urbain, Diène farba Sarr. S’exprimant lors d’un meeting, Boughazelli a tiré à boulets rouges sur le responsable socialiste.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Février 2016 à 15:40 | | 5 commentaire(s)|

Devant une foule immense venue au meeting, Seydina Fall n’a pas été tendre avec Khalifa Sall. Pour le député Apr, le maire de Dakar joue du théâtre en attaquant le gouvernement du Président Macky Sall. « J’avertis Khalifa Sall que s’il continue son cinéma en attaquant le gouvernement du Président Macky Sall, il me verra sur son chemin. Je vous dis ici clairement qu’il veut faire une fuite en avant car, il sait qu’il n’est plus représentatif. En plus, dans sa localité à Grand Yoff, les gens commencent à le lâcher car, il n’a pas tenu ses promesses. Je l’avertis. S’il va encore à la Place de l’Indépendance, sans autorisation, il verra plus que des grenades lacrymogènes car, force restera toujours à la loi », a menacé le parlementaire de la majorité.

Poursuivant son propos, Boughazelli s’est tourné vers les maires du département de Dakar qui ont manifesté leur soutien à leur camarade, Khalifa Sall, dans son différend avec le ministre Diène Farba Sarr. « D’abord, tous les maires du département de Dakar qui s’agitent pour soutenir Khalifa Sall dans l’illégalité jusqu’à enlever les travaux du ministre du Cadre de vie, sont des maires qui veulent simplement fuir leur responsabilité et nous savons qu’ils ont échoué dans leurs propres communes. J’avertis Khalifa Sall que Macky Sall n’est pas son égal, qu’il aille chercher ailleurs et il faut qu’il sache que ces maires-là le soutiennent sont insignifiants », martèle-t-il. Avant d’ajouter : « Alors qu’il garde la tête sur terre. Il a autre chose à régler au lieu de s’attaquer au gouvernement de Macky Sall. L’Apr n’est pas le Parti socialiste (Ps) où un groupe s’attaque au chef. Alors s’il défie le Président Macky Sall, il verra bien cette fois-ci », tonnera-t-il







Hebergeur d'image