leral.net | S'informer en temps réel

Bourgi comme Goebbels

Le professeur Albert bourgi, membre influent de la sainte alliance anti macky (abdoulaye wade, les medias menteurs, les intellectuels de mauvaise foi, les consuméristes d’affaires et bourgi) dont il assume la lourde charge de propagandiste en chef, s’est attaque sans retenue au président macky Sall via sa visite officielle en France le 18 avril dernier sur invitation du président Sarkozy.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Juin 2012 à 19:15 | | 1 commentaire(s)|

BOURGI dans son rôle et avec beaucoup de courage, a qualifié cette visite officielle du Président MACKY SALL de mauvais casting, d’inopportun, de petit show électoraliste pour montrer que SARKOZY était le promoteur de la démocratie en Afrique. Il fait des remarques maladroites et donne des conseils sournois du genre « le pouvoir qui a succédé à SARKOZY aurait accordé les mêmes avantages » « MACKY SALL dans le cadre de la Francafrique doit regarder bien où il pose ses pieds, il a été élu par des citoyens « conscients politiquement » assez regardant sur la moindre entorse à la transparence dans les relations entre la France et le Sénégal » etc. Ainsi BOURGI en ironisant minimise la visite du Président MACKY SALL en France. Comme tous les membres de la SAINTE ALLIANCE anti MACKY, BOURGI animé d’une haine viscérale envers ce dernier, et en bon nihiliste et froid calculateur, veut faire croire aux Sénégalais que le voyage du Président MACKY SALL, pouvait bien attendre l’issue de la présidentielle en France pour traiter avec le vainqueur. Avec un tel raisonnement très terre à terre, BOURGI ignore le principe de la continuité de l’Etat, et la réalité selon laquelle quelque soit le locataire de l’Elysée, la politique Africaine de la France de change pas de manière radicale. Comment la visite pourrait- elle attendre ? Et pourquoi attendre ? Le Président MACKY SALL a été officiellement invité par le Président SARKOZY, Président légal et légitime de la France et qui devait l’être jusqu’au 15 Mai 2012, date de passation de pouvoir avec HOLLANDE, s’il n’est pas réélu. Le Président MACKY SALL qui n’est pas un calculateur, avait mille raisons de répondre positivement à cette invitation du Président Français, l’enjeu an valait la peine au vue des retombées que voici :
- Prêt d’aide budgétaire de 130 Millions d’euros, soit 85 milliards 150 millions de francs CFA sur 2012, dont 50 Millions d’euros soit 32 Milliards 750 Millions de francs CFA seront débloqués dés fin Juin ou début juillet 2012.
- Appui du Ministre Français des finances à son homologue Sénégalais pour négocier avec le FMI un déblocage des crédits dont le Sénégal a besoin
- Saisine de l’UNION EUROPEENNE pour le renflouement des caisses vides de l’Etat Sénégalais par le déblocage des fonds.
IL faut ignorer la situation financière de notre pays, face à la crise énergétique et aux urgences du monde rural comme ALBERT BOURGI, pour ne pas applaudir des deux mains cet important coup de main financier de la France.
NOUVEL ACCORD DE DEFENSE MILITAIRE :
Aide à l’armée Sénégalaise et aux forces de sécurité intérieures Sénégalaise en formation et autres secret défense oblige. « Cet accord de défense qui sera publié, permettra de définir les nouvelles relations en matière de coopération militaire entre la France et le Sénégal dans un contexte de démocratisation et de transparence où nous avons convenus ensemble de coopérer. C’est un accord très important compte tenu de la présence d’AL-QAIDA aux portes de notre pays dans la zone de l’AZAWAD » a dit le Président MACKY SALL. Voila les deux accords signés par les Présidents NICOLAS SARKOZY et MACKY SALL, et leurs retombées très bénéfiques pour notre pays, à l’issue de la visite officielle que le Président MACKY SALL a effectuée en France sur invitation de son homologue Français. Il faut s’appeler ALBERT BOURGI alias GOEBBELS et être un dépressif agité, pour soutenir le contraire. Toute la terre a dit que la visite du Président MACKY SALL a été très fructueuse. Mais puisque Albert BOURGI dans le cadre de la SAINTE ALLIANCE anti MACKY, est dans l’obligation de jouer sa partition (conditionnement des esprits aux fins de démoraliser les Sénégalais les plus faibles, comme le faisait JOSEPH PAUL GOEBBELS pour le compte du nazisme), il a choisi cet angle de tir pour atteindre Le Président MACKY SALL mais en vain. Il a tiré sans visé, il a raté sa cible comme les médias menteurs. Ces derniers qui après l’échec du débat sur la déclaration écrite de patrimoine du Président MACKY SALL à l’issue duquel ils espéraient un désaveu du peuple Sénégalais envers son Président nouvellement élu, ont une nouvelle trouvaille la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Là encore enivrés par la haine envers MACKY SALL, ils poussent l’ignorance jusqu’à affirmer bêtement que la dite Cour a supprimé le principe de la présomption d’innocence, et de la charge des preuves par l’accusateur. Il n’a en rien de tout cela. La dénonciation ne signifie pas la culpabilité. Etre sommé de s’expliquer sur l’origine de ses biens ou avoirs n’enlève en rien la présomption d’innocence. Le sommé est présumé innocent jusqu’au moment où il n’arrive pas à justifier la licidité de ses biens ou avoirs. Pour la charge des preuves au tréfonds de l’analyse, il n’y a aucun renversement. L’indicateur ou le dénonciateur montre du doigt, ou par des documents le ou les biens et avoirs illicites, en conséquence il a fourni les preuves. Charge maintenant au propriétaire de ces biens et/ ou avoirs supposés illicites de démontrer le contraire. La présomption de culpabilité qui est une imagination d’un profane en matière de droit, du moins du droit en cours chez nous, n’existe pas en droit. Il faut que les invités de bonne foi qui n’ont aucun lien avec la « SAINTE ALLIANCE anti MACKY » prennent leur courage des deux mains et rejettent fermement les synthèses bidonnes, de modérateurs croyant savoir tout, mais ignorant tout. Le désir d’être invités à ces plateaux radiotélévisés ne doit pas les amener à abandonner leurs principes, leur éthique, leur déontologie leur conviction. Ils ne doivent pas subir le dictat de ces maîtres chanteurs, de ces profanes en bien des choses, et qui se font passer pour des savants en toute chose.





MOUSTAPHA FALL « CHE »
SECRETAIRE GENERAL
ACTION PATRIOTIQUE DE LIBERATION (APL)




1.Posté par lobeug le 08/06/2012 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Me > quand Bourgi parlait des mallettes d'argent du Vieux Wade remises a Sarko . tu l'avais approuve. et maintenant c le tour de ton allie Macky!!! Avocat de defense presente toi .. jai pas ton temps. Weegne nga reek fou tooy nga dalfa>>

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image