leral.net | S'informer en temps réel

Bouzaid perd devant plus fort que lui

Alexandre Bouzaid s’est fait éliminer des Jeux Olympiques de Londres 2012 dans la compétition d’épée par un adversaire plus fort que lui, aussi bien sur le papier que sur la piste où le Sénégalais a subi une grande partie du combat.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Août 2012 à 17:32 | | 0 commentaire(s)|

Bouzaid perd devant plus fort que lui
L’Italien Paolo Pizzo qui a sorti le Sénégalais sur un score de 15 à 11 est champion du monde en titre. Il a déjà pris une fois le dessus sur l’épéiste sénégalais, lors du dernier tournoi international des champions continentaux.

Dans un combat que l’Italien a démarré très fort avec une stratégie d’attaque à outrance, Alexandre Bouzaid a d’abord cherché à ne pas trop se faire distancer dans le premier round avant de commencer à remonter la pente.

Mené d’entrée par 3 touches à 0, le Sénégalais marque son premier point avant d’égaliser à 1 minute de la fin du premier round (5-5). Mais à ce stade, au lieu d’attaquer, il continue à subir les assauts du champion du monde. Celui-ci ne se gêne pas pour aggraver la marque (6-9) à la fin du premier round.

Le deuxième round est âprement disputé par le Sénégalais qui pêche cependant une nouvelle fois en début de partie. Bouzaid est mené 6 à 10 sur une touche qu’il croyait bien avoir réussie. D'ailleurs, celle-ci lui a été accordée une fois que l’arbitrage s'est rendu compte que c’est la pointe électrique qui avait sauté.

Revenu à 3 points (6 à 9), Bouzaid réduit une nouvelle fois la marque (7-9), puis marque un nouveau point. Mais en simultané avec son adversaire (8-10) qui commence à montrer des signes de nervosité.

Plus rompu à la tâche et malgré le changement d’arme du Sénégalais, Paolo Pizzo lance les dernières offensives qui font mouche. Il augmente sa marge de manœuvre de quatre points désormais (8-12 puis 9-13).

A deux points d’une victoire, l’épéiste italien n’en démord pas. Il fait une avant dernière attaque qu’il marque (10-14), poussant le Sénégalais visiblement agacé à tenter le tout pour le tout.

Sur sa dernière attaque, Alexandre Bouzaïd marque un point supplémentaire mais en donne également un à son adversaire qui clôt le match (11-15).



Source:ABK/ASG/AD






Hebergeur d'image