leral.net | S'informer en temps réel

Braquage : 12 hommes armés attaquent les fermes de Deni Biram Ndao, Campement Nguekhokh et Niaga et disparaissent avec 53 moutons, dont 13 femelles ladoum


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Novembre 2016 à 14:01 | | 5 commentaire(s)|


En l'espace de 15 jours, trois bergeries ont été braquées par une douzaine d'hommes armés de fusils qui se sont emparés de d’une cinquantaine de moutons, respectivement aux ferme de Semou Fall à Deni Biram Ndao, au campement Nguekokh et à Niaga. Les éleveurs ne savent plus à quel saint se vouer.
 
Les brigands, spécialistes du braquage à main armés des bergeries ont recommencé leur forfait en jetant leur dévolu sur les moutons de race Ladoum très prisés et chers pour leur race.

«C'est la recrudescence des vols à main armée dans les bergeries d'élevage de moutons ladoum. En effet, en l'espace de 15 jours trois bergeries ont été braquées avec le même mode opératoire: une douzaine d'hommes armés de fusils pénètrent dans la bergerie en tirant, s'emparent du cheptel et disparaissent dans la nature», a expliqué Abou Kane qui évolue dans le milieu de l’élevage de ladoum.
 
«Le 19 octobre, ils ont attaqué la ferme de Semou Fall à Deni Biram Ndao et ont disparu avec 32 moutons. Trois jours après, c'est une douzaine de moutons qui ont été emportés chez Bossis Sow au campement Nguekokh. Le vol de trop, c'est le braquage commis hier vers 3h du matin dans la ferme de Cheikh Diagne à Niaga où 13 femelles ladoum ont été emportées par les bandits. Là ce qui étonne c'est que les voleurs ont sélectionné minutieusement les meilleurs sujets. Ce qui laisse penser à un vaste réseau de trafic de moutons Ladoum qui commencent à intéresser les dealers voulant blanchir leur argent», a ajouté notre source.
 
Massène DIOP Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image