leral.net | S'informer en temps réel

Bras de fer avec le groupe Avenir Communication : Aïda Ndiongue perd la seconde manche

A en croire Le Quotidien, le tribunal correctionnel de Dakar a déclaré hier nulle et de nul effet, la citation servie par les avocats de Aïda Ndiongue dans l’affaire qui l’oppose au groupe Avenir Communication.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Avril 2013 à 10:32 | | 1 commentaire(s)|

Bras de fer avec le groupe Avenir Communication : Aïda Ndiongue perd la seconde manche
Pour une deuxième fois, la citation servie par les avocats de Aïda Ndiongue au groupe Avenir Communication a été déclarée nulle et de nul effet. Le Tribunal correctionnel, qui a statué hier sur les exceptions soulignés par l’avocat de la défense, a donné encore raison aux conseils de Madiambal Diagne et ses co-prévenus. Le juge, en rendant le verdict, a déclaré recevable la nullité soulevée par la défense. En conséquence, il déclaré la citation nulle et a condamné la partie civile aux dépens.

Pour rappel, dans un article titré : « Enquête autour d’une évasion fiscale, le voile se lève sur Aïda Ndiongue », le journaliste Bocar Sakho avait écrit que la responsable libérale a transféré des capitaux au Luxembourg, qu’elle avait loué 8 coffres forts à la Cbao en plus des comptes qu’elle disposait au Comptoir de commerce en France. L’auteur avait souligné qu’elle avait acheté en 2012 des bijoux en or d’une valeur de 300 millions de francs Cfa. Un ensemble de faits qui avaient valu à Aïda Ndiongue une convocation par le fisc. Affectée par ces révélations, Mme Ndiongue a servie une citation au groupe Avenir communication pour diffamation et pour laver son honneur, elle a réclamé en guise de dommages et intérêts la somme d’un milliards de francs Cfa.



1.Posté par bulukungu le 09/05/2013 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Recevoir vos publictions

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image