Leral.net | S'informer en temps réel



Brésil : Dilma Rousseff annonce un «grand pacte» pour les services publics

le 22 Juin 2013 à 21:06 | Lu 233 fois

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff s’est adressée à la nation vendredi 21 juin, après dix jours de manifestations à travers le pays. Elle a promis de tenir compte des revendications du peuple brésilien et a annoncé « un grand pacte pour améliorer les services publics ».


Brésil : Dilma Rousseff annonce un «grand pacte» pour les services publics
Après 10 jours de manifestations historiques au Brésil, la présidente Dilma Rousseff s’est adressée aux Brésiliens lors d’une allocution solennelle à la nation vendredi 21 juin. Dans cette intervention de 10 minutes retransmises par les radios et télévisions du pays, Dilma Rousseff a déclaré vouloir améliorer l’éducation, la santé, les transports publics, mais aussi lutter contre la corruption.

Pour cela, la présidente brésilienne a annoncé trois mesures phares : consacrer l’intégralité de la rente pétrolière à l’éducation, créer un plan de national de mobilité urbaine et faire venir massivement des médecins étrangers dans le pays, afin de combler le manque de personnel dans le système public de santé.

Engagement contre la corruption

Sur la corruption, la présidente s’est engagée à combattre ceux qui détournent de l’argent. Elle a notamment cité le cas des investissements parfois excessifs et souvent douteux dans les stades de football.

Dilma Rousseff va convoquer une réunion des gouverneurs et des maires des grandes villes du pays en début de semaine prochaine afin de se mettre rapidement au travail.
La présidente s’est montrée intransigeante envers les violences affirmant qu’elle ne tolèrerait pas qu’une « minorité violente et autoritaire salisse un mouvement démocratique et pacifique ».

Pas un mot sur le comportement des forces de l'ordre

ces propositions n’ont pas empêché des dizaines de milliers de personnes de continuer à manifester vendredi soir dans tout le pays. Déjà les critiques fusent : la présidente n’a par exemple pas dit un mot sur le comportement des forces de l’ordre dont les actions violentes ont été durement critiquées par les manifestants ces derniers jours. Elle n’a pas non plus chiffré les montants qui vont être consacrés à l’amélioration des secteurs de la santé et des transports notamment. Enfin, consacrer la rente pétrolière à l’éducation n’est pas une nouveauté. La présidente brésilienne a déjà soumis cette proposition au Congrès il y a plusieurs mois.

Rfi.fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage