leral.net | S'informer en temps réel

Brésil : Neymar est au bout du rouleau !

Neymar connait un petit passage à vide, la faute à des sollicitations beaucoup trop nombreuses. Alors que la presse brésilienne ne l'a pas loupé, l'attaquant s'agace.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Septembre 2012 à 15:04 | | 0 commentaire(s)|

Brésil : Neymar est au bout du rouleau !
Généralement, qui dit Neymar dit gestes techniques sans pareille, passes extraordinaires, mais aussi et surtout buts d’exception. Depuis qu’il a commencé à pointer le bout de son nez au sein de l’équipe première de Santos, le petit prodige a mis tout le monde d’accord, pour s’imposer comme étant le plus grand espoir de toute l’Amérique du Sud. Le natif de Mogi das Cruzes régale tout son monde semaine après semaine, grâce à ses prouesses sensationnelles. Oui mais voilà, l’attaquant international auriverde reste un être humain comme tous les autres, et doit lui aussi faire face à certaines limites physiques et mentales.

Sollicité de tous les côtés, le joueur n’en finit plus de jouer. Titulaire indiscutable dans son club, le surdoué de 20 ans a dû composer avec un planning des plus chargés ces derniers temps. Jeux Olympiques avec le Brésil, puis match amical en Suède avec la sélection nationale, pour ensuite regagner son club... Neymar n’est pas épargné par ses coaches. De quoi provoquer l’admiration du président de Santos : « Je suspecte que son père venait de Krypton et l’a amené sur terre dans une fusée, parce que la seule explication c’est qu’il est Superman ». Une boutade, qui ne trouve pas écho dans la réalité car oui, Neymar n’est pas au mieux en ce moment.

Après avoir loupé assez largement un pénalty avec son club, l’international auriverde a offert une prestation tout bonnement insipide ce vendredi en amical devant l’Afrique du Sud. Pas vraiment dans le coup, la pépite brésilienne est à la peine, semblant manquer de jus et d’envie. Il n’en fallait d’ailleurs pas plus pour que la presse locale s’empare de ce problème et se déchaîne. Une situation qui a fini d’exaspérer l’intéressé qui, dans les colonnes de Globo Esporte, fait part de son agacement et avoue être fatigué : « Je ne suis pas une machine. Je me sens épuisé, que ce soit physiquement ou mentalement. Mais je suis toujours motivé à l’idée de jouer avec Santos et avec l’équipe nationale ». Entre sa motivation et les limites de son corps, Neymar doit naviguer entre deux eaux. À ses coaches de l’écouter, sous peine d’épuiser un talent qui ne demande qu’à illuminer le public grâce à son génie.






Hebergeur d'image