leral.net | S'informer en temps réel

Bruce Lee, le jeune Tigre de Fass, avoue son péché et promet d’épouser la victime

Deux (2) mois de prison avec sursis, c’est la peine que le substitutut du procureur a requise ce lundi contre le sociétaire de l’écurie de lutte, Fass, Alioune Kane, alias Bruce Lee, poursuivi pour détournement de mineure âgée de moins de 18 ans suivi de grossesse. Quant à son ami, Dial Sar accusé de complicité de détournement de mineure, le ministère public a demandané sa relaxe pure et simple.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Juillet 2009 à 14:15 | | 0 commentaire(s)|

A la barre, Bruce Lee a reconnu les faits en soutenant qu’il est l’auteur de la grossesse de B. Fall. Toutefois, le lutteur s’est empressé de préciser qu’il entretenait une relation amoureuse avec cette dernière et qu’il avait l’intention de l’épouser .

Sur la même lancée, il a fait savoir que leur idylle a commencé il y a huit (8) ou neuf (9) mois. Ainsi à l’en croire, il a fait plusieurs rapports sexuels avec B. Fall, qui était consentante. Et cela s’est bien passé chez lui et non chez son co-prévenu

Même si B. Fall a reconnu avoir entretenu une romance avec le sociétaire de l’écurie Fass, elle a soutenu mordicus n’avoir jamais accepté d’avoir des relations sexuelles avec Bruce Lee.

Dans son réquisitoire, le substitut du procureur a requis la relaxe pure et simple pour Dial Sarr, qui a nié être l’instigateur de la relation amoureuse entre B. Fall et son ami, Bruce Lee. S’agissant de ce dernier, le parquet a requis une peine de deux (2) mois assortis du sursis. Car, de l’avis du ministère public, si la jeune fille n’était pas tombée enceinte, il n’y aurait pas de problème.

A sa suite, la défenses constituée par cinq (5) avocats ont sollicité la relaxe pure et simple. En effet, à leurs yeux, le tribunal devrait abonder dans le même sens que la mère de la partie civile qui a pardonné au lutteur, en se désistant.

En effet, la mère de B. Fall a déclaré que son souci c’est que sa fille accouche saine et sauve. La dame s’est dite même prête à accorder sa bénédiction à B. Fall et Bruce Lee s’ils souhaitaient se marier.

Le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour le 17 juillet prochain. Une occasion saisie par les avocats des prévenus pour solliciter la liberté provisoire du lutteur. Cette demande a été rejetée par le tribunal.

- Par ZAHRA - NETTALI.NET






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image