leral.net | S'informer en temps réel

Brûlée vivante à 15 mois, elle fait ses premiers pas après 500 opérations et une amputation

Tilly a été brûlée sur tout le corps à 15 mois. Les médecins lui donnaient 5 % de chance de survie et affirmaient qu’elle ne marcherait jamais. Aujourd’hui, elle fait ses premiers pas après 7 ans de souffrance et 500 opérations.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Octobre 2016 à 00:06 | | 0 commentaire(s)|

Tilly
Tilly
À 15 mois, la vie de Tilly devient un cauchemar. C’est pourtant un jour comme les autres. Elle jouait avec ses deux frères lorsque l’un d’eux la pousse dans son bain… dont l’eau est brûlante. La petite fille reste immergée dans sa baignoire quelques secondes et est brûlée sur tout le corps. Sa peau est à vif. Seul son visage n’a pas été en contact avec l’eau bouillante.

Sa nourrice reste très marquée par l’accident : « J’ai entendu des cris et j’ai couru à l’étage. Tilly était dans le bain, de la vapeur s’échappait de la baignoire et sa peau était rouge vive. Elle ressemblait à un morceau de viande crue comme ceux qu’on donne aux lions pour les nourrir. Elle a perdu conscience dans mes bras et j’ai téléphoné à l’ambulance ». Les faits se sont déroulés en Belgique.
A l’hôpital, les médecins annoncent aux parents de Tilly qu’elle n’a aucune chance de survivre. Mais la petite s’accroche et fait tout pour rester en vie. Elle est restée plus de six mois aux soins intensifs et elle a failli mourir à sept reprises.Après ces six mois, Tilly a enfin pu rentrer chez elle. Son calvaire était pourtant loin d’être terminé. Elle devait aller toutes les 4 semaines à l’hôpital pour faire un bilan et pour soigner sa peau.

En 2011, la petite fille tombe gravement malade. C’est alors que ses docteurs comprennent que son genou est malade suite à son accident. Sa jambe n’est plus irriguée et meurt petit à petit. En 2016, à 7 ans, Tilly accepte l’amputation et perd sa jambe droite. Les médecins lui disent qu’elle ne marchera plus jamais.
La demoiselle a reçu ce jeudi sa prothèse de jambe. Elle a fait ses premiers pas et peut maintenant vivre comme tous les autres enfants. Elle a surtout déjoué tous les pronostics des médecins.

Khary DIENE avec sudinfo






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image