leral.net | S'informer en temps réel

Budget des "Vacances citoyennes" : Les jeunes du Grand parti crient au scandale

Les membres de la convention nationale des jeunes du Grand parti sont très remontés contre le ministre de la jeunesse. A en croire ces derniers, le budget "Vacances citoyennes 2016", qui tourne autour de 350 millions, est faramineux.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2016 à 10:25 | | 2 commentaire(s)|

Ils dénoncent avec la dernière énergie, dans un communiqué parvenu à Leral, « le fait d’utiliser autant d’argent pour faire le tour du Sénégal avec certainement leur chanteur-ministre préféré pour des vacances touristiques qui n’ont rien de citoyennes ».

« Nous nous posons d’ailleurs la pertinence et même la légalité de mêler des députés à l’exécution d’un budget de ministère », disent-ils non sans rappeler que ce dernier à exposé ledit budget à la commission éducation, jeunesse, sport de l’Assemblée nationale. « Nous avons comme l’impression que Mame Mbaye Niang souhaite avoir la caution morale des députés pour distribuer de l’argent et pouvoir dire demain que l’Assemblée avait validé son programme de folklore et de tournée politique ».

Ces jeunes d’inviter l’Ofnac, la Crei et, l’IGE « à être vigilants sur ces zones de risques qu’il faut surveiller dans le cadre de la reddition des comptes ».
Et aux jeunes de notre pays, ils leur demanderont de « prendre conscience des priorités en terme de prise en charge de leurs préoccupations et que Mame Mbaye Niang devrait d’abord leur trouver du travail avant de faire des vacances avec eux ».

Ils trouvent ainsi que « ces 350 millions pourraient financer plus de 100 projets de 3 millions pour nos compatriotes jeunes qui restent toujours dans un désarroi pour espérer trouver de quoi vivre dignement avec leurs familles et aider leurs parents » .

Le ministre de la jeunesse s’est rendu à l’Assemblée nationale, hier, pour exposer à la commission éducation, jeunesse, sport son programme "Vacances citoyennes 2016" dont le montant du budget est estimé à 350 millions.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image