leral.net | S'informer en temps réel

Burkina Faso : L’Ujtl accuse Macky Sall d’être le responsable de la situation

L’Union des jeunesses travaillistes et libérales condamne "fermement" le coup d’Etat au Burkina et appelle à un retour rapide à l’ordre constitutionnel.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Septembre 2015 à 11:24 | | 9 commentaire(s)|



Dans un communiqué, les jeunes du Pds dénoncent "le laxisme de la CEDEAO qui n’a rien vu venir". "En effet la tension était palpable entre les autorités de transition et le RSP. Cette situation laissait présager d’un possible désordre. Mais rien d’étonnant quant on sait que c’est Macky Sall qui est le Président en exercice de l’institution régionale. Un chef d’Etat qui est toujours dans la réaction et sans aucune capacité à anticiper sur les événements", déclarent les camarades de Toussaint Manga. Aussi, disent-ils : "Nous doutons de sa capacité à assurer une médiation efficace. Cela requiert une certaine notoriété et une certaine élégance. Mais malheureusement, Macky Sall n’en est pas doté pour au moins deux raisons : Depuis son élection à la tête du Sénégal, jamais il n’a dénoué une crise dans la sous-région. Il est toujours prompt à réagir, mais juste par effet d’annonce. En plus, dans son propre pays, le Sénégal, l’absence de dialogue est devenue la règle et tous les secteurs sont à ébullition par la faute d’un manque criard d’autorité de Macky Sall".

Plus grave, ont-ils poursuivi, "cette médiation est d’autant plus vouée à l’échec que Macky Sall lui-même ne respecte pas les décisions de la CEDEAO. Tout le monde est encore témoin de son mépris catégorique à l’égard de la décision de la cour de justice de la CEDEAO lorsque celle-ci l'a mis en garde contre la détention arbitraire dont Karim Wade était et l’illégalité de sa décision d’interdire certains dignitaires du PDS de sortir du territoire".

Les jeunes du Pds encouragent le peuple burkinabé à "prendre (son) destin en main et à ne pas se laisser divertir par la médiation de la CEDEAO dirigée par un homme, Macky Sall, qui méprise les recommandations de cette institution".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image