leral.net | S'informer en temps réel

Burkina Faso: Macky Sall optimiste sur la mise en place rapide de la transition

Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, président du Groupe de contact de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur le Burkina Faso, a dit mardi à Ouagadougou, son espoir de voir les protagonistes du processus de transition valider ''aujourd'hui (mardi même'' la charte de la transition et arriver à designer dans les prochains jours l’autorité civile qui devra diriger cette période.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Novembre 2014 à 19:27 | | 0 commentaire(s)|

Burkina Faso: Macky Sall optimiste sur la mise en place rapide de la transition
"Je suis convaincu qu'en discutant avec le lieutenant Zida, ainsi que toutes les composantes, nous arriverons aujourd’hui à valider la charte. Une fois qu'elle est validée, le reste va aller très vite. Et j'ai espoir que dans les jours, dans les heures à venir, le choix pourra être fait pour ce qui concerne le président de la transition ainsi que toutes les autres personnalités de la transition", a-t-il dit, après avoir rencontré le chef l'Etat burkinabè, à l'aéroport de Ouagadougou.

Macky Sall a salué les efforts accomplis par les différents acteurs du processus de transition pour parvenir à une solution de sortie de crise dans le dialogue et la concertation.

"Je dois vraiment me réjouir des efforts qui ont été obtenus déjà par le dialogue et la concertation entre Burkinabè. C'est la raison pour laquelle j'ai tenu à revenir à Ouagadougou. J'ai demandé au président Faure Gnassingbé également d'être là pour m'accompagner dans cette mission", a-t-il précisé.


Il a souligné que son déplacement était une manière pour lui de "venir" encourager" les différents protagonistes du processus de transition, ''les féliciter pour ce qui est une entame et souhaiter ensemble que nous puissions accélérer la cadence, puisque les défis sont nombreux". Il s'agit d'agir pour que " les Burkinabè reprennent très vite le travail", a-t-il fait savoir.


Il a ajouté que sa visite faisait suite à la tenue du sommet de la CEDEAO qui a "examiné les premières conclusions que le président de la CEDEAO, le président Mahama accompagné du président du Nigeria et de lui même a obtenues avec les differentes composantes du Burkina Faso.

"Par la suite, la CEDEAO m'a fait l'honneur de présider le groupe de contact qui travaille étroitement pour un retour à la normale au Burkina pour une transition acceptée, pour la désignation d'un président de transition consensuel, accepté et civile et pour une charte de transition (...)"', a-t-il conclu.

Aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image