Leral.net | S'informer en temps réel

Burkina Faso: le nom du président de transition sera connu dans les prochaines heures (acteur)

le 16 Novembre 2014 à 19:52 | Lu 599 fois

Le président de la transition devrait être connu d'ici lundi, suite à la signature de la charte par les différentes composantes politiques, ce dimanche à Ouagadougou, a confié à l'APS Paul Yaméogo, président du Mouvement pour la démocratie et le développement.


Burkina Faso: le nom du président de transition sera connu dans les prochaines heures (acteur)
La lieutenant-colonel Isaac Yacoubou Zida ''a apposé sa signature pour l'armée'', a dit M. Yaméogo, précisant que la cérémonie de signature s'est déroulée à la Maison du peuple, dans la capitale.

L’armée burkinabé a accepté, jeudi dernier, le caractère civil de la transition d’une durée maximale d’un an censée mettre fin à la crise politique que connaît le pays et déboucher sur un retour à l’ordre constitutionnel, à travers l’organisation d’élections.

La charte prévoit un président de la transition, qui sera choisi par un collège de désignation suivant plusieurs critères dégagés par la charte. Il ne pourra pas être membre d’un parti politique, par exemple.

La transition comprendra un conseil national, organe législatif de 90 membres répartis à raison de 30 pour l’opposition affiliée au chef de file de l’opposition, 25 pour la société civile, 25 militaires et 10 représentants pour les autres partis politiques.

Le Premier ministre pourra être choisi par le président de la transition, et peut être militaire ou civil. Les militaires pourront par ailleurs être membres du gouvernement.

La Charte comprend notamment un préambule et quatre titres portant notamment sur les organes et la Commission nationale de réconciliation et de réformes.

Le Burkina Faso est dirigé, depuis le départ de Blaise Compaoré, le 31 octobre dernier, par le lieutenant-colonel Yacoub Isaac Zida.

M. Compaoré a démissionné et pris la fuite vers la Côte d’Ivoire après des manifestations monstres contre son projet de modification de l’article 37 de la Constitution, dont l’adoption par les députés devait lui ouvrir la voie à un nouveau mandat.


ASG/AD


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage