leral.net | S'informer en temps réel

“C’est en participant dans les compétitions de catégories que le Sénégal pourra prétendre à des titres »

La 4e place obtenue par les Lionceaux au championnat d’Afrique des moins de 18ans en Egypte est un pas ferme vers la formation d’une équipe nationale forte à même de rivaliser avec les meilleurs du basket ball continental.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Octobre 2008 à 15:08 | | 0 commentaire(s)|

“C’est en participant dans les compétitions de catégories que le Sénégal pourra prétendre à des titres »
C’est la lecture de Leopold Germain Senghor, président de la commission des jeunes et du développement à la base au sein de la Direction technique nationale du basket sénégalais. « Ce qu’il y a lieu de dire c’est que la participation des Lionceaux dans ce championnat d’Afrique des moins de 18 ans. Ceci devrait ainsi permettre une relance de notre basket ball.

C’est du moins un bilan positif d’autant plus que l’on a été éliminé par l’Egypte pays hôte et victorieuse de l’épreuve. Il faut dire que c’est toujours difficile de gagner contre l‘équipe hôte de la compétition », souligne-t-il. Mais au-delà du classement des Lionceaux qui, on le rappelle, ont atteint l’objectif, le manager de l’Us Gorée pense qu’il faudra désormais que le basket sénégalais joue à fond la carte de la petite catégorie et s’engager pour le futur. « Il faut continuer avec ces jeunes et espérer, d’ici deux ou trois ans, avoir une bonne équipe nationale qui pourrait nous valoir beaucoup de satisfaction.

Des pays l’ont déjà fait et les résultats ont été au rendez-vous. C’est aujourd’hui une bonne chose d’avoir compris qu’il faut faire des compétitions de petites catégories au niveau international », soutient-il.

De son point de vue, le Mali et l’Angola peuvent être cité comme des exemples que le Sénégal se devrait de suivre pour renouer avec les titres continentaux. C’est même le prix à payer pour ne plus revivre la grosse désillusion vécue en 2007 d’abord par les Lions à Luanda et ensuite par les Lionnes à Dakar en 2007.

« Le Mali est un bel exemple du basket à la base. L’Angola l’a fait aussi et il vient de le confirmer. C’est en participant dans les compétitions de catégories seulement que le Sénégal pourra prétendre avoir des titres au niveau des seniors“, ajoute Leopold Senghor.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image