leral.net | S'informer en temps réel

« C’est la juridiction supérieure. Il n’y est pas permis de se tromper »

Magistrat et ancien directeur de cabinet de Macky Sall au ministère de l’Intérieur puis à la Primature, Malick Diop a intégré le Conseil constitutionnel en remplacement de Siricondy Diallo, parti à la retraite. Il a prêté serment ce mercredi et a juré de remplir fidèlement sa mission.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Juillet 2012 à 16:43 | | 0 commentaire(s)|

« C’est la juridiction supérieure. Il n’y est pas permis de se tromper »
« Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence du Conseil constitutionnel et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat. Je le jure », a juré Malick Diop, le tout nouveau membre du Conseil constitutionnel, devant la Cour suprême.

Il a déclaré être conscient que c’est une grande tâche qui l’attend, une grande et redoutable responsabilité.

« Le Conseil constitutionnel, c’est la juridiction supérieure, la plus élevée dans la pyramide judiciaire. Il n’y est pas permis de se tromper », déclare-t-il.

« Malheureusement, nous ne sommes que des hommes, cela veut dire que nous serons de temps en temps amenés à commettre des erreurs. Mais nous ferons tout pour le respect des règles fondamentales de la Constitution », ajoute-t-il.



SOURCE:NETTALI.NET






Hebergeur d'image