leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

«C’est possible que Mbayang Diop revienne au Sénégal», selon l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Sénégal

L’affaire Mbayang Diop, du nom de cette jeune dame emprisonnée en Arabie Saoudite dans le cadre du meurtre de son employeur, a été condamnée à la peine de mort. Pour autant, rien n’est encore perdu. Elle peut toujours espérer bénéficier des grâces de la famille de la victime. C’est du moins ce qu’a laissé entendre l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Sénégal, SEM Abdallah Ahmad Al-Abdan.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Septembre 2017 à 12:11 | | 0 commentaire(s)|

« La famille de la victime peut décider de pardonner. Et sachez que depuis lors, moi et l’ambassadeur SEM Cheikh Tidiane Sy, sommes en train de poser des actes pour demander à la famille de la victime, de pardonner », a-t-il révélé.

Le diplomate qui souligne que « ce qui s’est passé relève de la volonté divine. Je prie Allah que leurs démarches puissent aboutir à quelque chose et que Mbayang puisse se tirer d’affaire. Si la famille accepte de pardonner, Mabayang sera à Dakar dans les heures qui suivent », a-t-il assuré dans le journal « Rewmi ».

SEM Abdallah Ahmad Al-Abdan a surtout loué les bonnes relations entre le Sénégal et son pays. « Beaucoup de Sénégalais ont la nationalité saoudienne ; beaucoup de Sénégalais travaillent aussi en arabie Saoudite et n’ont jamais eu maille à partir avec la justice. Pour autant, des problèmes sont parfois notés et c’est tout à fait normal », a-t-il souligné. 

Il faut noter que la justice saoudienne l’a condamnée à être décapitée. Mais, cette sentence ne sera pas immédiatement exécutée du fait que les enfants de la victime, encore mineurs, ont la possibilité de faire grâcier notre compatriote. 

Mbayang Diop a été arrêtée quelques semaines après son arrivée en Arabie Saoudite, après une dispute l’ayant opposée à la femme de son employeur. Laquelle dispute a vite viré au drame puisque la dame a perdu la vie après avoir été poignardée, selon les Saoudiens, par la Sénégalaise.
 
Mbayang Diop est détenue depuis 2016 à la prison de Fayçallah de Damman, à 400 kilomètres de Ryad. 




La rédaction de leral.net