Leral.net | S'informer en temps réel

C'est prouvé, un mauvais patron peut rendre ses employés malades !

le 22 Juillet 2016 à 08:35 | Lu 567 fois

C'est prouvé, un mauvais patron peut rendre ses employés malades !

 

 
Voilà qui va en étonner certains, et sans doute en conforter beaucoup d’autres ! D’après une étude réalisée par les prestigieuses universités américaines de Harvard et de Stanford, l’influence d’un mauvais patronsur ses salariés pourrait être aussi nocive que celle du tabagisme passif.

Explications. 
@imdb
 
Votre patron peut nuire gravement à votre santé.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont passé au peigne fin quelques 200 rapports d’enquêtes et toutes les données qui allaient avec. Résultat, après des mois de réflexion et de comparaisons, ils ont trouvé que le stress au travail, généralement apporté par les supérieurs hiérarchiques, était tout aussi dommageable pour le bon fonctionnement de l’organisme que l’exposition à la fumée de cigarette. 

Une expérience toute simple a notamment permis de confirmer cette conclusion, pourtant surprenante au premier abord. Dans la conjoncture actuelle, de nombreux sondages ont montré que la principale cause de stress au travail venait justement de la peur de perdre son emploi. Et il a été prouvé qu’environ 50% des salariés qui vivent cette situation pesante au quotidien (notamment à cause des menaces de leur patron) sont plus sujets aux problèmes de santé que les autres, dont l’environnement professionnel est davantage sain.

Autre élément notable qui apparaît dans le rapport d’étude : plus les employés  sont productifs, doués ou efficaces, plus les patrons leur en demandent. Et à force de tirer sur la corde, arrive ce qu’il arrive, c’est-à-dire un terrain propice à l’augmentation des dysfonctionnements dans l’organisme. Tenez-vous bien, il a été calculé qu’une telle attitude de la part d’un supérieur hiérarchique pouvait accroître de 35% les problèmes graves de santé.

Cependant, un immense paradoxe gangrène le monde de l’entreprise. En effet, si 75% des américains avouent être stressés par leur chef, 59% d’entre eux ne souhaitent pas démissionner pour autant. Et une fois encore, la science est implacable sur le sujet : plus vous gardez un emploi dans lequel vous travaillez pour quelqu'un qui vous stresse, plus importants sont les dommages sur votre santé physique et mentale.

@casonus

Il serait alors logique de se poser la question suivante, dans une telle impasse, comment s’en sortir sans dépression sévère ? 

D’abord, il faut savoir que dans bien des cas, les problèmes sont seulement d’ordre relationnel. Cela veut dire que vous ne serez jamais meilleurs amis, certes, mais qu’il n’y a pas forcément d’abus pour autant de la part de votre boss. Bien que les patrons tyranniques existent pour de vrai, ils ne représentent tout de même pas la majorité des cas. Et heureusement.

Ensuite, il est certain qu’avec l’état actuel du marché du travail, mieux vaut être sûr de son coup avant de claquer la porte, sous peine de galérer pour retrouver ensuite un emploi stable. Ceci étant dit, malgré la pression que vous inflige quotidiennement votre supérieur, il existe plusieurs méthodes pour tenter d’éclaircir votre avenir en entreprise, dont deux particulièrement efficaces. Les voici :

1. Rédigez une liste d’objectifs à atteindre dans la journée et rayez-les dès que ces derniers sont réalisés. La sensation d’avancer dans son travail aide à reprendre confiance en soi et à voir le verre à moitié plein.

2. Samedi et dimanche, éteignez votre téléphone professionnel et supprimez votre alerte e-mails. Il n’y a rien de mieux qu’une VRAIE coupure pour se ressourcer de manière optimale.

Et le week-end, c’est sacré !

demotivateur


Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!