leral.net | S'informer en temps réel

« C’est un appel pour l’éveil de conscience de la jeunesse africaine », selon Dj Awadi

Awadi a fait face à la presse hier jeudi 1er avril 2010 à l’occasion de la sortie officielle de son album « Présidents d’Afrique ». Il a souligné à cette occasion que l’album est un message d’espoir qui s’adresse aux jeunes générations africaines. Mieux, il va contribuer, selon lui, à éveiller la conscience de la jeunesse africaine.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Avril 2010 à 12:35 | | 2 commentaire(s)|

« C’est un appel pour l’éveil de conscience de la jeunesse africaine », selon Dj Awadi
Cet album « permet de rendre accessible l’histoire à tous ceux qui s’intéressent à l’Afrique », a déclaré Awadi qui s’est demandé à l’occasion ce qui restait réellement de tous les rêves africains. Il faisait face à la presse hier jeudi 1er avril 2010 pour lancer son nouvel album « Présidents d’Afrique » qui est aussi une mise en image des grands moments vécus par de valeureux Chefs d’Etat de notre continent. Suite à une recherche documentaire rigoureuse et pointue, les images ou les séquences choisies sont plus qu’une simple illustration.

A cette occasion, le rappeur Sénégalais, est revenu sur les personnes qu’il a citées dans son nouvel album. « Présidents d’Afrique » est une mise en musique de grands discours de Thomas Sankara, de Sékou Touré, Nelson Mandela, de Cheikh Anta Diop et tant d’autres qui ont rêvé d’une Afrique libre, et qui à l’heure des indépendances ont su dénoncer les injustices. C’est dans ce sillage que Didier Awadi a invité la jeunesse Africaine à méditer sur le contenu de cet album qui permet leur permet de connaître leur histoire. « Soyez grandement fiers et arrêtez de fuir en avant car l’Afrique a des hommes comme Lumumba, Sankara, Mandela qui nous ont donné une voie », a lancé Awadi à la jeunesse africaine.

Awadi explique que le chois de la date du 1er avril pour la sortie de « Présidents d’Afrique » n’est pas un hasard. « M. Wade a invité des personnes pour l’inauguration du monument fantastique, et à cette occasion une grande partie de la presse étrangère sera présente au Sénégal, j’en ai profité pour avoir une grande couverture médiatique », a-t-il souligné.

Selon lui, le cinquantenaire des indépendances est un moment de réflexion, car « il n’y a pas d’indépendance si on sait qu’on a encore une monnaie coloniale et des bases militaires toujours présentes dans les pays africains ».

Pour ce qui concerne ses projets, Didier Awadi a révélé qu’il envisage de sortir un documentaire sur les personnes qui s’étaient engagées pour la liberté de l’Afrique. Des artistes sont venus d’Afrique du Sud, du Mali, et de Guinée. Cet album est enrichie par la fusion entre le rap et les musiques traditionnelles



1.Posté par la vérité le 02/04/2010 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dedier Awa nous parle de l'injustice. La question qu'on pourrait tenter de se poser est : L'INJUSTICE PEUT-ELLE DISPARAITRE DANS UN PAYS OU UNE SEULE ETHNIE SOUS ESTIME LES AUTRES TOUT EN MONOPOLISANT TOUT?

2.Posté par cissé le 03/04/2010 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations Mr Awadi pour l'excellent travail que tu es en train d'accomplir pour la jeunesse Africaine.Un jour viendra tu seras cité comme un authentique "African Warrior au mm titre que ces grands hommes que tu célébres.Nous sommes au seuil d'une nouvelle ère cher frère et il est clair que l'Afrique parlera au monde d'une autre voix et l'Africain aura un nouveau comportement.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image