leral.net | S'informer en temps réel

CAMBRIOLAGE A MANDEL COUTURE DE GRAND-DAKAR, AMITIE 2 : Des ministres, députés et autres personnalités perdent leurs boubous de Tabaski

Cette fête de Tabaski restera sans doute inoubliable pour Mandel Couture. En effet, dans la nuit jeudi au vendredi, un cambriolage a eu lieu dans l'un de leurs ateliers de couture, sis à Grand-Dakar. Ainsi, plusieurs coupons de tissus, des boubous déjà confectionnés et de l'argent liquide ont été emportés par le ou les cambrioleurs. La police de point E, a ouvert une enquête. Les ministres, députés et autres personnalités qui avaient commandé leurs habits de Tabaski à Mandel Couture de Grand-Dakar, vont devoir se rabattre sur leurs anciens boubous, à défaut de ne pas porter, du tout, d'habits le jour de la fête. Un cambriolage a, en effet, eu lieu hier dans cet atelier de Mandel Couture.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Novembre 2011 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

CAMBRIOLAGE A MANDEL COUTURE DE GRAND-DAKAR, AMITIE 2 : Des ministres, députés et autres personnalités perdent leurs boubous de Tabaski
Ce qui fait que plusieurs coupons de tissus, non encore confectionnés, des boubous prêts à être livré, ont été emportés par les voleurs, qui ont commis une effraction pour accéder sur les lieux. Et comme si cela ne suffisait pas, ils ont défoncé le tiroir contenant les recettes de l'atelier, avant de se fondre dans la nature. Joint au téléphone, Omar Sène, le gérant de la boutique de Grand-Dakar, a souligné que c'est aux environs de 7 heures du matin que son jeune frère l'a appelé pour lui dire que l'atelier avait été défoncé. Une fois sur les lieux, ce dernier soutient avoir constaté la réalité des faits.

«Ils ont défoncé la porte d'entrée et ont pris tout ce qui leur est tombé sur la main», a soutenu le sieur Sène qui a signalé au passage que le ou les voleurs ont escaladé l'autre partie du magasin, pour mettre la main sur l'argent qui était dans les tiroirs de l'atelier. Il faut dire aussi que jusqu'au moment où nous nous mettons sous presse, le gérant n'avait pas encore chiffré exactement les sommes qui ont été volées, ni les boubous et tissus qui ont été emportés. Informés du cambriolage, les éléments de la police du Point E ont fait le déplacement et ont ouvert une enquête. Mais en attendant de mettre la main sur le ou les voleurs, le gérant Omar Sène a soutenu qu'on lui a signalé que des boubous déjà confectionnés et des coupons de tissus qui proviendraient probablement du vol, auraient été échangé au marché de Colobane. Peut-être qu'en exploitant la piste des receleurs, les auteurs du cambriolage seront plus rapidement interpellés.



Auteur: Le populaire






Hebergeur d'image