leral.net | S'informer en temps réel

CAN 2017 – Pape Kouly Diop : «Notre objectif est celui de tous les Sénégalais»

Titulaire contre la Libye (2-1) et le Congo (0-2), Pape Kouly Diop a sorti deux bonnes prestations. Ce dernier estime que les "Lions" sont super motivés pour réaliser le rêve de tous les Sénégalais, remporter la CAN 2017.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Janvier 2017 à 11:44 | | 0 commentaire(s)|

CAN 2017 – Pape Kouly Diop : «Notre objectif est celui de tous les Sénégalais»
CAN 2017 – Pape Kouly Diop : «Notre objectif est celui de tous les Sénégalais»
Dans l’ensemble, comment s'est passé le stage de préparation de la CAN à Brazzaville ?

On a fait une bonne préparation avec deux matchs amicaux et deux victoires. Et surtout de bonnes choses à retenir. Maintenant, les matchs amicaux et les matchs de compétition ne sont pas pareils. C’est bien pour la confiance mais pas pour un excès de confiance.

Avec de bonnes prestations contre la Libye et face au Congo, peut-on dire que Pape Kouly est en train de s’imposer ?

Je crois que j’ai tout le temps répondu présent quand j’ai joué. Il y a les décisions du coach qu’il faut respecter. En un moment j’ai été sur le banc. Là il a fait appel à moi lors des deux derniers matchs. Alhamdoulilah, on va essayer de rester concentré et on verra ce qui va se passer au Gabon inch Allah.

Sur le plan personnel, vous devez être satisfait du temps de jeu…

Nous tous, les 23 joueurs, venons en sélection pour jouer. Si on te fait jouer c’est une chance. Donc, il faut en profiter. Je crois que j’ai profité de l’opportunité que le coach m’a donnée. Maintenant, comme je l’ai dit, ce sont des matchs amicaux. Il faut confirmer au Gabon inch Allah.

Que compte apporter Pape Kouly à l’équipe lors de la CAN ?

Ceux qui observent peuvent dire ce que je peux apporter, mais moi je dois jouer en pensant à l’équipe et à ce que je dois faire pour l’aider. Là j’ai joué à deux positions différentes. Lors du premier match, j’ai joué juste devant la défense pour l’aider à mieux sortir le ballon et essayer de mettre de bonnes passes entre les lignes. Aujourd’huí (mercredi), j’ai joué, on va dire, en 8 et 10. C’est deux positions différentes. Je ne sais pas ce que le coach va faire avec cela, mais bon j’ai essayé de répondre présent. Avec l’expérience et le bagage que j’ai, j’ai essaye de faire le match qu’il faut.

Vous vous en êtes bien sorti dans les deux positions…

Oui parce que depuis ma formation quand j’étais à Rennes, j’ai toujours été polyvalent. J’ai joué à tous les postes du milieu. J’ai joué au poste de meneur de jeu, devant la défense, j’ai joué 8. En Espagne, par exemple, je joue devant la défense ou au milieu. Cela dépend des matchs. Par exemple contre le Barça, j’ai joué en 8. On essaie de s’adapter et de faire le meilleur match possible.

Avec les deux victoires contre la Libye et le Congo, peut-on dire que le moral est bon et que vous êtes prêts ?

C’est bien de gagner parce que c’est bon pour la confiance. Mais ces deux matchs ne veulent rien dire. Cela n’a rien à voir avec les matchs de compétition. Parce qu’à la CAN, vous le savez très bien, il y a beaucoup de pression. On espère être super libérés comme on l’a été sur ces deux matchs pour pouvoir faire ce qu’il faut parce qu’on a vraiment de la qualité dans cette équipe.

Comment va-t-il falloir s’y prendre contre la Tunisie pour votre première rencontre de la CAN ?

On va voir avec le coach et le staff. Ils vont nous le dire mais on va le garder pour nous. Comme cela, on pourra surprendre l’adversaire.

Vous étiez là en 2015, qu’est-ce qui a changé entre-temps ?

Il y a beaucoup de choses qui ont changé. Après, je n’aime pas trop les comparaisons. Quand tu compares tu mets tout le temps une personne en dessous de l’autre. Mais je sais que beaucoup de choses ont changé et c’est cela qui est le plus important. Être sur la bonne voie, être conscients de ce qui nous attend et être super motivés.

À quelques heures de la CAN, comment vous sentez-vous ?

Super motivés. On sait les attentes qu’il y a autour de cette équipe. Nous allons essayer de ne pas nous mettre la pression nous-mêmes parce qu’il y a déjà beaucoup de pression. Et de prendre match par match parce que c’est cela qui va nous amener le plus loin possible.

Quel est l’objectif personnel de Kouly et celui du groupe à la CAN ?

Moi je n’ai pas d’objectif personnel. J’ai un objectif collectif. J’ai l’objectif que tous les Sénégalais ont. Et inch Allah, on va tout faire pour y arriver mais en prenant match par match. Il ne faut pas se mettre la pression dès le départ.

STADES






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image