leral.net | S'informer en temps réel

CANDIDATURE DE MAITRE WADE EN 2012 : UNE HONTE POUR LE PDS ET SES RESPONSABLES

Aujourd’hui l’actualité politique au SENEGAL tourne autour de la recevabilité constitutionnelle de la candidature de Maitre Wade pour 2012.
Si on comprend l’agitation des constitutionnalistes et de quelques leaders de l’opposition qui trouvent ici un sujet de discussion croustillant pendant les vacances, on devrait avoir honte au sein de la direction du PDS de polémiquer sur ce sujet.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Août 2010 à 18:00 | | 3 commentaire(s)|

CANDIDATURE DE MAITRE WADE EN 2012 : UNE HONTE POUR LE PDS ET SES RESPONSABLES
Voici un parti qui se dit démocratique ou une et une seule personne fait la pluie et le beau temps sur le regard poltron de responsables qui sont plus préoccupés pour des postes que le fonctionnement réglementaire de leur parti.
Même si les Sénégalais se sont rendu compte durant ces dix dernières années que le PDS qui dispose au cœur de son sigle d’une lettre D qui signifie Démocratique est tout sauf un parti démocratique, les responsables politique devraient avoir honte de vouloir amené une aussi vieille personne à se représenté pour un troisième mandat en 2012.
Aujourd’hui on constate que comme dans une dictature le président et son entourage semble être prêt à commettre une forfaiture fut elle anticonstitutionnelle pour briguer un troisième mandat.
Mais, il faut dire que même si la responsabilité de maitre wade se trouve être engagé en ne donnant aucun respect aux responsables de son parti on a toujours noté un suivisme aveuglé des cadres du parti aux décisions du maitre même si celles-ci concourent à fragiliser le parti.
Ces responsables on cautionné la liquidation de tous les potentiel successeurs comme IDRISSA SECK et Macky Sall qui tous les deux pouvaient légitimement assurer la continuité du travail au sein de la formation.
C’est pourquoi les analystes ne cessent de dire que Wade décide seul et par conséquent se trompe seul.
Ce comportement se trouve être très aberrant pour un dirigeant d’un parti qui se dit démocratique mais il est aussi humiliant pour les cadres amenés à reprendre le flambeau pour la survie du parti après le départ de son géniteur.

Malheureusement ces derniers ne se sont jamais opposé aux multitudes forfaitures de ce dirigeant que beaucoup croit qu’il est entrain d’être trahi mentalement par son âge.
Cet Unilatéralisme qu’il a toujours mené au PDS, il l’a littéralement utilisé comme mode de gouvernance de la république depuis l’alternance avec la complicité plus que coupable de responsables politiques qui se disent de grande importance.
Cette absence d’ambition et de discernement des responsables du PDS ont aidé maitre wade à se radicaliser dans cette méthode unilatérale en se sens comme des moutons de panurge ils ont toujours dit oui aux caprices du vieux.
C’est ainsi que l’expression honteuse : (MAITRE WADE est la seule constante au PDS) est souvent utilisé s’il s’agit de liquider un ancien camarade de parti.
Et je crois qu’en adoptant cette attitude depuis déjà dix ans les responsables du parti démocratique Sénégalais ont amené ce célèbre opposant à se couper de la réalité politique dans une démocratie.
En faisant le vide total autour de lui avec la complicité des responsables très haut placés maitre Wade qui est physiologiquement au crépuscule de ses combats politiques est incapable de trouver un successeur qui fait l’unanimité à la tête de sa formation.
Aujourd’hui si les responsables PDS laissent Maître Wade se présenter en 2012, se serait le plus mauvais service rendu à un homme qui devrait occuper pour la postérité une place de choix sur le DIAGRAMME de l’histoire politique du Sénégal.
En effet dés l’instant que sa candidature est contestée constitutionnellement Maitre Wade partira avec un handicape de l’légitimité tant intérieur que sur le plan international.
Une victoire aux joutes de 2012 serait facilement contestable et les contestataires n’auront aucune difficultés d’obtenir un soutient sur le plan international en criant à un holdup constitutionnel.
Une défaite en 2012 placera maitre Wade dans une position très inconfortable en se sens que le victorieux ne lui donnera aucun cadeau si on sait que tous les potentiels candidats ont promis de maitre la lumière sur les fautes de gestion commises durant les dix dernières années.
Cela dit, au lieu d’appuyer une candidature inopportune de ce vieil homme qui est à la limite de l’usure politique, la direction du PDS devrait pour une foi enfin s’attelé à renvoyer Maitre Wade de gré ou de force à la retraite en 2012.
Ainsi le parti fonctionnerait comme devrait fonctionner un parti démocratique avec une élection transparente d’un successeur suivant des consultations libres et transparentes.
Le successeur désigné pourra se présenter avec le soutien d’un parti qui fonctionne conformément aux textes appropriés d’un parti politique.
Maitre Wade pourra ainsi partir la tête haute de la tête du pays tout en bénéficiant d’une retraite politique paisible.
Si la direction du PDS n’a pas le courage d’affronter Maitre Wade suivant les règle qui régissent le PDS alors il serait impératif que KARIM WADE en tant que fils prenne ses responsabilités en occupant la direction du PDS afin d’éviter à son père une humiliation qu’il ne mérite pas compte tenu de son parcours politique.
Aujourd’hui le véritable débat au PDS devrait être comment faire pour assurer à Maitre Wade une retraite politique digne de son parcours.
Ceux qui se réclament du Wadisme ainsi que les cadres authentiques du PDS ont le devoir de donner cet ultime cadeau au prophète du SOPI en2012.
Croire au discours des politiciens tortueux qui se servent de Wade pour exister serait un suicide pour tout héritier politique sincère.

Mbodji So Kazikolda@yahoo.fr



1.Posté par bass le 26/08/2010 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni honte ni rien pour le PDS sou nèkhè yalla dina représenté wou té dinagne ko falate comme nawoon fa woon !

2.Posté par Don Quichotte le 27/08/2010 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien qu'étant cadre du PDS,il faut qu'au sein du parti, que les gens aient le courage de leurs idées, et puissent laisser jaillir la force de leur conviction. C'est une Lapalissade que de dire que Gorgui n'en peut plus! Il faut, telle pour une vielle machine rouillée, la laisser aller au repos et avoir le courage de faire face à cette lancinante, fatale et inévitable question: Qui après le vieux???

Au PDS, j'ai l'impression que mes frères de parti s'accrochent au vieux comme un noyé s'accroche à une bouée, sans lui c'est la perte, c'est le chaos!!! Il faut se rendre à l’évidence que Maître s’est donné et à tout donné au parti, et qu’il est temps pour lui (et partant, tous les vieux caïmans de la mare politique Sénégalaise) de prendre sa retraite bien méritée.

Si les caciques et autres dignitaires du parti n’étaient pas nombrilistes et ou des comploteurs et des experts en crocs en jambe et en glissade de peaux de banane, la solution idéale aurait été de faire bloc, de taire les querelles intestines et les guéguerres fratricides (j’espère que c’est pas trop demander) pour faire UN. Car ceci étant la seule et unique voie de survie….

D’içi, je vois déjà les grincheux opposants, à la bouche baveuse, au regard accroché au fauteuil de Maître, à la « ôte- toi –de- là- que- je- m’y- mette » se pourlécher les babines, psalmodiant des prières pour que Maître ne se représente pas.. Eh bien je pense que la mouvance présidentielle à plus à gagner et l’opposition plus à craindre d’une alternative à la candidature de Maître Wade.
Le future candidat choisit bénéficiera des retombées des réussites et des réalisations de l’alternance (si si il y’en a eu) sans pour autant trainer une image chargée de symboles peu valorisantes tels que les échecs et les multiples scandales qu’à connu notre règne. En plus il faut impérativement apporter du sang neuf dans la gestion des affaires et du parti et de l’Etat.

Un raccourci est vite fait avec la Génération du concret… que nenni. Je pense plutôt que ce mouvement intra muro a plus fait du tort au parti qu’il ne l’a véritablement secouru. Les ondes de choc dévastatrices des agitations inopportunes, immatures et sans vrai avenir politique de ce mouvement avec un leader peu charismatique aux capacités managériales sinon peu satisfaisantes voire médiocres car ayant réussit le pari hors du commun d’avoir à gérer autant de fond avec autant de pouvoir pour des résultants aussi peu probant voire ridicules. Entrainant ainsi par effet de ricochet un désamour des populations à la cause Sopi, par la faute du « gamin » qui catalyse à lui seul toute la rancœur, le désespoir, la fatigue de la population et qui cristallise les grincements de dents et les conflits entre frères libéraux….

Se serait faire un procès d’intention que de limiter les errements et la perte de vitesse de notre parti aux seuls agissements des concrétistes. Des brigands aux cols blancs, de gros caïmans et des sœurettes aux dents longues et aux mœurs débridés rodent et complotent à longueur de journée dans l’entourage de Maître. Donnant ainsi une mauvaise image de notre parti et de ses plus hauts responsables.

Il faut se rendre à l’évidence, certaines branches pourries qui se raccrochent à l’arbre libéral doivent être sciées et détachées du parti et ou de leurs fonctions officielles. Il ne se passe pas un jour sans que les journaux ne se fassent l’écho de graves délits ou de scandales commis par de « supposés proches » de notre secrétaire général national. Permettez moi de taire entre autre l’épisode peu glorieux du feuilleton du scandale politico sexuel qui a secoué le parti par la mise en cause d’un ministre d’Etat et de ses affidés ! sic. Nous en avons assez de ces facteurs qui font de nous la lie des acteurs politiques du Sénégal !

Il faut se rendre à l’évidence, le parti a besoin d’une grande restructuration, et de sang neuf. Je pense, et comme beaucoup d’autres que le frère secrétaire général devrait se reposer, laisser à un « refondateur » la lourde tache de lui succéder aux destinées et de l’Etat et du parti et d’être un rassembleur, pour que vive la flamme libérale, ravivée et tonifiée.

Mais au rythme où vont les choses et si l’on y prend garde, les petites querelles, les guerres de positionnement, les appétits voraces, les crocs en jambe fraternelles, les affairistes, les Ponce Pilate, mettront le parti genou à terre. Déjà qu’il risque de prendre eau si les ténors continuent à se crêper les chignons dans leurs bases respectives : St Louis,Dagana, Touba, Kaolack, Kaffrine, Kolda, Ziguinchor, et la foire aux empoignes Dakar (Biscuiterie, Colobane, Fass-Gueule Tapée, Pikine, etc..) , où des frères de même parti se livrent des duels épiques , comme des mégères à la borne fontaine !!!

Nous avons eu l’outrecuidance d’appeler cette cacophonie « Démocratie interne », n’importe quoi ! Il est temps que notre frère secrétaire général national, sonne la fin de la récré ! Qu’il se départît des lobbys mafieux qui le poussent à se représenter contre son gré (eh oui, ce n’est un secret pour personne, que notre Gorgui n’en veut plus). Qu’il fasse le tour des profils les plus aptes à reprendre le flambeau et qu’il le prépare de concert avec le bureau politique (qui soit dit en passant n’est plus que l’ombre de lui-même) pour les joutes électorales à venir.

Il va s’en dire que je ne récolterais pas l’unanimité avec ces idées révolutionnaires et novatrices. Parce que la majeur partie des brigands politiques qui squattent les allées du pouvoir, vivotent grâce aux magouilles à la petite semaine, et grâce aux fromages que leurs flagorneries et leurs flatteries éhontées leurs permet. Une refonte du parti incluant toutes les forces vives de la nation sans distinction d’origine ni de stigmatisation due à l’étiquette « militant de la 25em Heure » doit être entreprise.

Ainsi nos frères dits concrétistes pourront se battre et défendre leur cause DANS le parti, et non bénéficier de la rampe de lancement que constitue la position de « fils de… ».Les très vieux (Ablaye Faye, Bécaye Diop, Ousmane Ngom,etc), les impopulaires (Farba, doudou wade, Samuel Sarr, Cheikh T Sy, etc…) tout se petit monde avec bien d’autres devrait accompagner le Président à la retraite pour cause de salubrité publique, voire nationale (sans oublier tous les vieux débris de l’opposition) ; pour que puisse émerger une véritable force bleue, un pouvoir libéral fort pour accompagner le pays mis sur la rampe de l’émergence par Maître Wade.

Don Quichotte

3.Posté par modou le 31/08/2010 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement don quichotte je doute de votre appartenance o PDS tél vs éte franc avec vou meme vs éte logik et pertinent ds le discour et ça cé pa tous les jour kon en voi au PDS. vs avé parfétemen raison sur toute la ligne. merci o moins à vou davoir osé soulevé ce dba dan ce GIE ké le PDS cé gens k vous avé cité ce ki lé intéresse cé leur avantage économique mé pa lé PDS come parti ou le Senegal.si sela ne tené ka eu le senegal sarétera à la fin de leur réigne.vous ce ki nou fé plus mal nous jeune dé anné 80nous avon été trahi par ntre "Messi" du 19 mars 2000 il a dvloppent le culte de la médiocrité lapat du gain facile pire il se permet de nous insulté en nou traitan de médiocre comparé à son fils ki été je ne sé ou kan nous bravion lé force de lordre, nous cession no cour nous defiion no paren acqui a la cose socialiste rien k pour linstalé a la téte de léta je croi k nou ne merition pas kil nou traite ainsi. ce parti ke beaucoup de militan ignore lé texte nauré pa hélas cher ami la chance du PS ki a su revivre apré la dbacle du de 2000. la durée de vi du PDS se limite se confon a A WADE raison pour laquelces homme sacrochea ce dernier ne pense pa lui trouvé une Alternative

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image